AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 J'ai vécu tout ce que j'avais a vivre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar




ADMIN — les maitres du royaume


☆ date d'arrivée : 04/07/2015
☆ potins balancés : 148

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: J'ai vécu tout ce que j'avais a vivre.   Sam 4 Juil - 2:43

Angelus Azazel Debussy
   Gott weiß ich will kein Engel sein.


   
identification complète Angelus Azazel Debussy âge 26 ans lieu/date de naissance 27/09/1988 à Parisétudes suivies et année 7eme année d'histoire moderne, double cursus théologie. job Fait quelques concerts par ci par là. orientation sexuelle Hétéro au sang chaud statut Célibataire statut social ££££ (mettez en gras. 1£ pour les revenus faible, 2 pour les revenus moyens, 3 pour les aisés et 4 pour les riches). caractère Audacieux, et entreprenant, le garçon n'a pas froid aux yeux et ne supporte pas attendre que ça lui tombe tout cuit dans le bec. Il préfère prendre les devants. De même, à ses yeux, il n'y a pas de petites victoires, il adore se fixer des défis, et les réussir. Gentil, malgré son statut social le jeune homme n'est pas un mauvais bougre. Envers ses amis, il est généreux, et prête toujours une oreille attentive. Intelligent, point commun avec Daisy, ils adorent tout deux étudier, et accumule une multitude de cordes à leur arc. Manipulateur, et séducteur, un chat ne fait pas un chien comme on dit. Il adore jouer avec les sentiments des gens pour arriver à ses fins. Doté d'un incroyablement sens de l'humour, surtout au mauvais moment d'ailleurs. groupe Oxford Student avatar Jonathan Rhys Meyers

   Welcome to the jungle
   -Arrière petit-fil du célèbre compositeur français Claude Debussy. - Adore le sucre en général, il prend quatre sucres dans son café, de même dans son thé et son chocolat. - Il ne fume pas - Mais bois peu depuis quelques années, il limite sa consommation d'alcool. - Il écoute toujours de la musique, il chantonne souvent. - Il écrit également sur un petit carnet qu'il emporte toujours avec lui, ses humeurs, ses peurs et ses joies sont notés dans le petit carnet. - Il ne veut pas d'enfant car il a peur de reproduire les erreurs de ses parents. - En effet ces derniers n'ont jamais été là pour lui, ils étaient toujours en déplacement. Il a grandi seul, dans une bulle qu'il c'était forgé. - C'est une nourrice qui le veillait les nuits lorsqu'il était malade, et qui séchait ses larmes quand il venait de se blesser.

   The story of my life
 
 Je donnerais tous les paysages du monde pour celui de mon enfance.


Un hurlement raisonne dans la pièce, fait écho dans l’immense chambre d'enfant. Un petit garçon tremble dans son lit, vient même de mouiller les draps. Il cherche des yeux une présence mais il ne rencontre que le noir complet, alors sa peur redouble. « Maman ! » Appelle l'enfant. La porte de sa chambre claque, une femme entre dans la chambre. Ce n'est pas sa mère mais bien sa nourrice. Elle vient le prendre dans ses bras. « Tu as fais un cauchemars Angel ? » Elle ne l'appelle pas Angelus, elle l'a toujours appelé Angel et c'est la seule personne au monde qui a la permission de déformer son prénom. Le petit garçon encore tremblant hoche la tête, dans la source de lumière venant du couloir, la nourrice arrive à voir le regard apeuré de l'enfant. Alors elle lui dépose un baiser sur la joue, l’emmène jusqu'à la salle de bain, le laisse se laver. Pendant ce temps elle change le drap trempe de son lit. Cet enfant fait des terreurs nocturnes et étant donné qu'il est quasiment seul chez lui, ce n'est pas possible de le rassurer. Le petit Angelus entent du bruit dans la cuisine alors, après avoir enfilé un pyjama sec il marche jusqu'à la source du bruit. Là sa nourrice, la belle Mira, lui tend une tasse de chocolat chaud bien fumant. Il attrape la tasse et trempe ses lèvres dans le liquide chocolaté. « Mira pourquoi je suis toujours tout seul ? » Demande le petit garçon d'une voix fluette, après avoir avalé la moitié de sa tasse. « Tu n'es pas seul, je suis là Angel... » Et il sourit, un vrai sourire d'enfant. Une moustache de chocolat est dessinée sur sa lèvre supérieure. Elle vient l'effacer de son pouce, il termine sa tasse et ils repartent au lit. Mais au moment d'aller dans sa chambre l'enfant est prit de tremblement. Alors la nourrice l’emmène avec elle dans sa propre chambre, bien plus petite que celle de l'enfant. Un peu honteusement du à la pièce et la confort modeste, elle le fait monter avec lui dans son lit. Il vient se blottir contre elle. « Ce sera notre secret, d'accord Angel ? Papa et maman ne doivent jamais savoir. Tu peux dormir avec moi quand ils ne sont pas là, mais jamais tu ne devras le dire. » L'enfant hoche la tête et s'endort d'un sommeil de plomb.



Si l'adolescence est l'inquiétude du long chemin, le grand âge est celle du temps rétréci.

« Papa non, s'il te plaît NON ! » Le jeune adolescent s'oppose pour la première fois à son père, il se met devant lui, de sa petite taille il le toise avec toute la haine qu'il a en lui. « Tais toi ! » Une gifle phénoménale claque sur sa joue, du haut de ses 16 ans il tombe sur le côtés, sa joue devient immédiatement rouge. Des larmes de haines coulent sur ses joues. « Ne revenez jamais ! » Et il claque la porte d'entrée au nez de la nourrice du jeune Angelus, ce dernier regarde la seule femme qu'il a jamais vraiment aimé partir de sa vie à tout jamais. Pour la première fois il se relève, se positionne devant son père. Un non ferme et définitif sort de ses lèvres alors qu'il court dans sa chambre. En quelques mouvements il attrape deux sac de sport, fourre une bonne partie de son armoire dans les sacs. Également il range son ordinateur, attrape ses papiers et met tout dans les sacs qu'il va emporte. Une bonne partie de sa vie tient dans deux sacs à dos, c'est si peu. Il attrape son portable. Si tu m'aimes comme un fils, viens ce soir vers minuit devant la maison. les quelques mots partent sur le portable de sa nourrice. Le soir même ses parents ne sont pas chez eux encore, il est seul. Toute les cinq minutes il se met à la fenêtre, alors qu'une silhouette qu'il connaît apparaît dans son champ de vision. La voiture n'est pas en bon état, le pot d'échappement fait un bruit un peu ridicule, crachote, mais le véhicule s'arrête devant sa maison. Son immense maison qu'il déteste. Presque trop vite il dévale l'escalier, ouvre la porte d'entrée et saute dans les bras de la femme qui l'a élevé. « Tu ne devrais pas Angel... » Quelques larmes coulent sur le visage de cette femme si belle, fatiguée même. Fièrement il agite un dossier sous les yeux de la belle, presque trop fier pour être crédible. « Je suis depuis trois jours, émancipé de mes parents ! Je peux aller où je veux, quand je veux ! » Sa voix se casse, quelques poils d'une nouvelle barbe sont dessinés sous son visage. Il est encore adolescent, mais il semble être un homme. « Ils sont tes parents... Comment as-tu eu l'accord ? » Angelus l'écoute à peine, il pose ses affaires dans la voiture de Mira. « J'ai expliqué que je ne supportais plus d'être tout seul, que je vivrais très bien dans mon propre appartement et que de toute façon je comptais intégrer une grande école... » Elle lui sourit, le serre fort contre elle. Tel une mère. « C'est toi qui m'a élevé, c'est toi ma mère... » Elle hoche négativement la tête, elle refuse cette idée. « Mira... Ce ne sont pas les liens du sang qui font une famille, mais bien l'amour qu'on se porte. » Elle pleure encore en l'embrassant sur la joue. Mira est une femme douce, malheureusement pas épargnée par la vie. C'est une femme fatiguée qui travaille depuis ses 14 ans dans l'usine où déjà travaillait son père. Elle ne sait pas bien lire ni écrire, elle ne peut pas avoir d'enfant, stérile à cause d'un mari qui l'a trop battue. C'est une femme brisée qui a repris le goût de vivre en entrant au service des Debussy pour s'occuper de Angelus. Elle l’aime comme son fils, elle l'adore, et c'est totalement réciproque. « On passe à la banque. Et on part. Que dirais-tu de l'Angleterre ? » Une lueur s'illumine dans les yeux de la belle femme, elle a toujours voulu voir Londres. Et Oxford surtout, avec son université prestigieuse. Alors elle prend le volant, ils roulent jusqu'à la banque. Là ils attendront toute la nuit dans la voiture que la banque ouvre, tout en dégustant un bon jambon-beurre et des croissants. Ils sont en France, demain ils seront Anglais.

Pour moi, ton sourire égale tout l'or du monde.

Son regard glisse sur la capitale Française alors que l'avion se pose en France. Il vient passer quelques semaines chez des amis, comme il fait tout les trois mois. Il est très attaché à sa France natale, il a du mal à s'en détacher. Ils vivent à Manchester avec Mira et même si la belle somme accumulée depuis sa naissance leur aurait permis de vivre correctement, elle a insisté pour reprendre le travail. Elle ne voulait pas vivre aux crochets d'un jeune homme qu'elle dit. Il la trouve adorable mais il la laisse faire, elle ne supporte pas de tourner en rond. Alors qu'il sort de l'avion, il reçoit sur son portable un sms d'un ami qui l'invite à une soirée le soir même. Il y sera, il le sait. Il s'offre quelques semaines de fête, de repos et de détente. Juste le temps de s'arrêter à l’hôtel et le voilà dans un taxi, il roule jusqu'à l'adresse donnée par son ami. Après quelques verres, il remarque une belle brune. Son regard la détaille, elle lui plaît mais il est encore trop sobre pour faire quoi que ce soit. Parfois la vie vous met quelqu'un sur votre route, vous ne devinez pas comme cette personne va être importante. Il est venu vers elle, il l'a séduite, embrassée alors qu'elle était seule. Il la voulait, il l'aura eu. Pendant tout son séjour il sera resté prêt d'elle, quelques mois tout au plus avant qu'elle ne s'éloigne. Mais ses vacances arrivant à terme, il devait repartir pour Manchester, terminer ses études et enfin intégrer Cambridge ou Oxford. Peut-être Harvard si l’Amérique le tente. Son avion décolle, il laisse derrière lui une femme magnifique, et un enfant qui aura ses yeux. Sans même savoir qu'il sera père.


Le changement pousse à faire des choix.

C'est finalement Oxford qui aura accueillit Angelus Debussy, fils du célèbre compositeur Français. Même si en voyant son dossier, la femme brune chargée des inscriptions aurait pariée qu'il irait en filière musicale, pas du tout. C'est finalement vers l'histoire moderne et la théologie qu'il ce sera tourné. Ses parents il ne les voit plus, ils l'accusent de vol. Mira est fière de lui, elle verse souvent quelques larmes de fierté en le voyant revenir avec ses notes excellentes. Maintenant elle est trop fatiguée alors il ne veut plus qu'elle travaille. Non il vient de la faire installer dans une belle maison en plein centre ville d'Oxford. Elle l'accueille souvent, ils sont toujours aussi heureux de se voir. Lui il vit de plusieurs concerts qu'il fait avec son groupe de rock, comme son arrière grand père il a l'oreille musicale. Son groupe est un peu connu dans les environs, il joue de la guitare et chante dans son groupe. Angelus vit simplement, des concerts qu'il fait et de la belle fortune accumulée pendant son enfance et son adolescence. Malgré tout il regrette de ne jamais avoir revu Daisy, la belle Daisy rencontrée au court d'une soirée, perdue de vue part la vie. Ainsi que Eden, sa sœur de cœur qu'il a perdu du jour au lendemain, alors que rien n'allait dans sa vie. Seul Alice reste, sa cousine adorée. La seule de sa famille à ne pas lui avoir tourné le dos.

   Que répond le petit whisky à ces QUESTIONS TORDUES ?
   Que représente Oxford pour toi ? Une chance d'avoir un bon métier plus tard, le rêve d'une vie, une école de prestige.
   Plutôt bon verre de scotch ou shots de tequila ? Les deux, mais plutôt Tequila !
   Il parait que le sexe c'est mal, t'en penses quoi toi ? Non je suis un gros coureur de jupon, le sexe j'adore ça.
   As tu fait quelque chose dont tu n'es pas très fière ? Je me suis malheureusement éloigné de la seule fille qui me plaisait véritablement, Daisy.
   Ça te fait quoi quand l'Oxymoron publie des infos sur toi ? Rire et sourire, juste à imaginer la tête de mes parents quand ils entendent parler de moi !
   Je suis sûr que tu as une petite manie insupportable, laquelle? Tapoter sur la table quand je suis agacé, lever les yeux au ciel.

   pseudo/prénom Devinez ! âge 21 ans lieu d'habitation Le sudoù as-tu connais le forum Je suis un des admins haha !t'en penses quoi? Je vous aime *_* Scénario ou Inventé? Scénario ! Voulez-vous un parrain pour vous aider sur le forum ? Non xD un dernier mot? Les poissons sont nos amis on y touche plus !

   
Code:
[code][b]Jonathan Rhys Meyers[/b] ✗ Angelys A. Debussy[/code]
   


Dernière édition par Angelus A. Debussy le Mer 8 Juil - 21:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar




Invité
Invité




MessageSujet: Re: J'ai vécu tout ce que j'avais a vivre.   Sam 4 Juil - 9:32

BIENVENUEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE :eeee: :12: :26: :34: :45: :hug: :lit: :53: :coucou: :pompom: :58: :65: :han: :nyan: :owi: :yeah: :sex: :sexy: :unicorn: :daisy: :eeee: :12: :26: :34: :45: :hug: :lit: :53: :coucou: :pompom: :58: :65: :han: :nyan: :owi: :yeah: :sex: :sexy: :unicorn: :daisy: :eeee: :12: :26: :34: :45: :hug: :lit: :53: :coucou: :pompom: :58: :65: :han: :nyan: :owi: :yeah: :sex: :sexy: :unicorn: :daisy: :eeee: :12: :26: :34: :45: :hug: :lit: :53: :coucou: :pompom: :58: :65: :han: :nyan: :owi: :yeah: :sex: :sexy: :unicorn: :daisy: :eeee: :12: :26: :34: :45: :hug: :lit:

Des prénoms d'anges, pour un vrai petit démon, J'ADORE :ange:
J'ai pas eu le temps de t'envoyer le MP, mais JRM est juste parfait :amoureux:
Bonne chance pour ta fiche, si tu as des questions sur le personnage n'hésites pas à me mppotter, tu sais où me trouver :dr: :love: :love:
Revenir en haut Aller en bas
avatar




ADMIN — Wisdom's speaking to you


☆ date d'arrivée : 06/12/2014
☆ potins balancés : 2583

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: J'ai vécu tout ce que j'avais a vivre.   Sam 4 Juil - 11:33

Citation :
Adore le sucre en général, il prend quatre sucres dans son café, de même dans son thé et son chocolat.

/Rae cherche un smiley qui vomit :arrow: /

Bienvenue avec Angelus. && Bonne chance pour ton histoire, petiote.




i really want you to hate me
i'm only happy when it rains. i'm only happy when it's complicated. and though i know you can't appreciate it. i'm only happy when it rains × garbage by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
avatar




ADMIN — les maitres du royaume


☆ date d'arrivée : 08/01/2015
☆ potins balancés : 628

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: J'ai vécu tout ce que j'avais a vivre.   Dim 5 Juil - 12:44

KYAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA
TU ES TROP SEXYYYYYYYYYYYYYYYYY AVEC JRM >O<
AZY Alice va quitter Eliakim et se mettre avec son cousin :gnihihi:
INCESTE POWAAAAAAAAAAAAAAAAA :yeah::arrow:

Hâte de lire ta fiche :hinhin:
TU ME DOIS UN RP >O<
:arrow::arrow::arrow:

Tu es tellement beau avec ce nouveau personnage :dead:
Sérieusement je ne m'en remettrais pas :gnihihi::gnihihi:






i wanna be your freaking unicorn
Revenir en haut Aller en bas
avatar




ASTRAL — against the system


☆ date d'arrivée : 17/04/2015
☆ potins balancés : 2573

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: J'ai vécu tout ce que j'avais a vivre.   Dim 5 Juil - 21:12

REBIENVENUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUE :han: :han: :han: (toi aussi la schizophrénie te guette :dr:)

(PS: Je devine que ton prénom est un prénom génial :gnihihi: :gnihihi: )



- Ils vivent parce qu’ils se cherchent et les soleils tomberaient en poussières si l’un d’entre eux cessait d’aimer. -
Revenir en haut Aller en bas
avatar




ADMIN — les maitres du royaume


☆ date d'arrivée : 04/07/2015
☆ potins balancés : 148

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: J'ai vécu tout ce que j'avais a vivre.   Mar 7 Juil - 0:24

Merci mes amours, mes bébés :love:

Je dois avoir l'aval de la belle Daisy et si elle est OK, je me valide :gnihihi:
Revenir en haut Aller en bas
avatar




ADMIN — Wisdom's speaking to you


☆ date d'arrivée : 06/12/2014
☆ potins balancés : 2583

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: J'ai vécu tout ce que j'avais a vivre.   Mar 7 Juil - 0:30

Genre ... Tu TE valides. Pas prêteuse la gamine :62: J'lis quand même ton histoire demain, héhé :love:




i really want you to hate me
i'm only happy when it rains. i'm only happy when it's complicated. and though i know you can't appreciate it. i'm only happy when it rains × garbage by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
avatar




ADMIN & RIOT — sexiest teacher


☆ date d'arrivée : 08/12/2014
☆ potins balancés : 5082

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: J'ai vécu tout ce que j'avais a vivre.   Mar 7 Juil - 1:08

Tu me valideras alors, bébé :love:


Breeony I. Walsh : "Je m'enfile des gens au lieu de les prendre ... par les sentiments"
L. Alice Kensington : Ca fait très Eliakimesque comme déclaration

Revenir en haut Aller en bas
avatar




Invité
Invité




MessageSujet: Re: J'ai vécu tout ce que j'avais a vivre.   Mar 7 Juil - 5:16

Je donne mon aval :dr: :love:
Revenir en haut Aller en bas
avatar




ADMIN — Wisdom's speaking to you


☆ date d'arrivée : 06/12/2014
☆ potins balancés : 2583

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: J'ai vécu tout ce que j'avais a vivre.   Mar 7 Juil - 12:31

Félicitations, tu es validé !
   jusqu'à l'excès
   
Perso, j'ai dévoré ta fiche. Merci de m'avoir laissé l'honneur ( :bril: :bril: ) de valider ce nouveau perso. Bon jeu :43:

   Vérifie que ton avatar est dans le bottin. Tu intègres, à partir de maintenant, les OXFORDS STUDENTS . Tu peux à présent te balader et poster dans tout le forum comme bon te semble. Tu peux aller demander des liens, des rps, ou encore intégrer un club !  N'oublie pas non plus, si tu es étudiant, d'aller te trouver un (ou des) colocataire(s). Ouvres toi une page Instagram, et crées-toi un téléphone portable ! Tu peux aller flood ou discuter sur la Chatbox ! N'hésites pas à proposer un scénario ou à poster une recherche de lien important ;) Si tu as des questions n'hésite pas  Et surtout éclates toi sur Jusqu'à l'exces !




i really want you to hate me
i'm only happy when it rains. i'm only happy when it's complicated. and though i know you can't appreciate it. i'm only happy when it rains × garbage by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
avatar




ADMIN — les maitres du royaume


☆ date d'arrivée : 04/07/2015
☆ potins balancés : 148

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: J'ai vécu tout ce que j'avais a vivre.   Mer 8 Juil - 21:19

Merci bébé :love:
Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: J'ai vécu tout ce que j'avais a vivre.   

Revenir en haut Aller en bas
 
J'ai vécu tout ce que j'avais a vivre.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Stop tout !!!
» LBP2 retardé car tout le monde ne peut pas connecter sa PS3
» Tekilah...Pandawater plus tout frais
» Tout simplement fantastique
» niveau tout en 3D oui en 3D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jusqu'à l'excès  :: Administration universitaire :: Bureau des admissions :: Inscriptions acceptées-
Sauter vers: