AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (m/libre) pain in the arse: éternel concurrent & stupid crush

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar




ADMIN & ASTRAL — BreeMosh, not Posh


☆ date d'arrivée : 05/07/2015
☆ potins balancés : 1340

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: (m/libre) pain in the arse: éternel concurrent & stupid crush   Mar 20 Oct - 17:41

Laoghaire Hampshire (joke, c'est libre)
concurrent as fuck
âge tu as entre 24 et 26 ans. études suivies Tu n’as pas trop le choix, pour le coup. Tu es en sixième année en Archéologie (thèse), en compétition avec Breeony, période du néolithique. Tu as la  possibilité de suivre un double cursus si cela t’enchante (du style anthropologie, géologie, quelque chose qui ait du sens). job Job : tu n’en as jamais eu besoin, c’est limite si tu ne craches pas sur ceux qui doivent allier étude et travail étudiant. orientation sexuelle hétérosexuel, ça ne t’a jamais traversé l’esprit d’aller voir ce qui se passait du côté du même sexe. Certain de tes capacités, charmeur, tu butines d’une femme à l’autre même si la rousse de Kennocha te plaît un max.  statut célibataire. statut social ££££; (riche) tes poches en sont pleines, de fric. Avec ça, tu sais que tu peux t’offrir le monde, tu peux t’offrir la paix. Mais, parfois, ça t’énerves de voir que tout t’est facile. Ce n’est pas si aisé d’être riche.  caractère flegmatique, rien ne semble t’énerver + intelligent, t’es parfois prêt à écraser les autres parce que t’as toujours raison + ingénieux, t’arrives à te démerder avec ce que t’as sous la main + malchanceux, t’as l’impression de te retrouver dans la merde à chaque coin de rue mais tu te demandes si ce n’est pas parce que Bree est dans les parages + charmeur, t’as toujours un fin sourire accroché aux lèvres, tu penses que ça peut t’offrir le monde + égocentrique, c’est toujours toi puis les autres après ; pas toujours les autres d’ailleurs + passioné, t’adores les cailloux et tout ce que tu entreprends ; si ça ne te botte pas, tu refuses + prétentieux, les autres ont parfois l’impression que tu tires la tronche mais c’est juste que tu ne veux pas être mêlé avec le bas-peuple + de bonne famille, tu connais l’étiquette sur le bout des doigts + provocateur, t’adores emmerder les autres et les voir ramer sous tes paroles + irrespecteux, t’es du genre à lâcher la fumée de ton joint à la gueule des autres mais pas du genre à foutre tes pieds sur le canapé (à part si c’est un sofa du dix-huitième siècle) + manipulateur, t’aimes bien avoir du monde sous tes ordres et transformer la vérité + patient, parce qu’il te faut un peu de patience pour faire les fouilles … et supporter Breeony à longueur de journée + invexable, tu te fous de ce que les autres peuvent bien te reprocher, t’es le meilleur et tu le sais. avatar Max Thierot en premier choix, parce que j’ai bien aimé sa prestation dans “the bates motel” et parce que j’ai trouvé quelques crackshit de lui et d’amber heard + Sebastian Stan parce que, aussi, j’ai trouvé quelques crackship d’eux et que ça peut être assez marrant + Theo James parce que j’ai trouvé … des crackships ? oui, encore, je l’avoue. et parce que même si j’suis pas fan de sa gueule, je trouve qu’il a la gueule de l’emploi (quand il fait la gueule justement) + Aaron Tveit parce qu’il est cool et parce que … voir les trois raisons ci-dessus + Mikkel Jensen parce qu’il a ce côté un peu prétentieux, un peu riche tout comme … + Max Iron parce qu’il est cool aussi + Alex Pettyfer parce que, lui aussi, a un côté petit con (et qu’il y a aussi des crackships)… mais en vrai, qu’on se comprenne, l’avatar est tout à fait libre.
Got nothing in my brain
(+) Né à Londres, tu n’y as pourtant jamais mis les pieds pendant l’enfance. Ton père, persuadé que c’était mauvais pour le développement de l’enfant, décida de changer sa maison de campagne pour sa résidence principale. Pendant 10 ans, East Horsley (classé premier riche village d’Angleterre, situé à 21 miles de la capitale) a été ton terrain de jeu, entre bagnoles de riche à rayer et adultère à espionner.
(+) Dès petit, tu as toujours aimé les cailloux. Tu ne comptes plus le nombre de fois où ta nanny t’a engueulé lorsque t’es rentré couvert de poussière et de terre. Tu ne comptes plus le nombre de fois, aussi, où tu lui en as offert un pour te faire pardonner. Tes parents, de leur côté, s’en moquait un peu. « Du moment que tu t’amuses », t’ont-ils toujours dit sans vraiment te regarder. T’as toujours aimé creuser le sol mais, maintenant, t’aimes aussi creuser les demoiselles.
(+) A tes 13 ans, tu es envoyé en « boarding school » (pensionnat) à Charterhouse où tu rejoindras la maison des pageites (note: je sais que c'est peut-être supra précis. Tu n'as pas forcément a en tenir compte. Seulement, en pensionnat, t'as trouvé quelqu'un qui a forgé ta passion pour l'archéologie. C'est vraiment tout ce que je demande!). Tu y rencontres Nick Pelling, ton maître de « maison » et professeur d’Histoire qui t’ouvre la voie de l’archéologie. Entre ça et les cailloux, tu t’éclates. Mais ce dont tu préfères, c’est mettre la pâtée aux autres maisons, sport compris. Ton sport de prédilection : l’aviron. Tu gagnes quelques compétitions inter-maison avec tes amis, récoltant un prix : £1000 pour ta maison. Ce qui n’est rien en comparaison des £35,500 annuel que ton père paie à l’école. Juste pour le faire chier (et raquer un peu plus d’argent), tu pars un an en Suisse. Le prix de l’école cette fois-ci : £66,900. Ça t’avait agacé de voir qu’il avait accepté sans ciller.
(+) Poussé par Pelling, tu suis des études d’archéologie à Cambridge. Major de promo chaque année, t’attires les professeurs qui veulent te prendre dans leur programme de thèse. Mais tu sais ce que tu veux, dès le début : étudier la période du néolithique. Sur de toi, tu démarres ta thèse, persuadé d’être le seul dans ce domaine.
(+) Dragueur hors pair, tu passes d’une fille à l’autre, offrant bijoux et cie (une autre histoire de cailloux) à tes conquêtes. Persuadées que t’es un fils de bonne famille, elles ouvrent facilement les jambes. Mais tu te fous éperdument de leur gueule : les bijoux, c’est du contrefait. Pas plus de £20 par item. Faut dire que ça t’amuses de tromper les gens. Une fois, t’as même revendu la dernière moto de ta mère (ta mère !) juste pour la faire enrager. Jouissif.
(+) En Septembre dernier, ton directeur de thèse a accepté une nouvelle position sur Oxford. T’as pas réfléchi plus que ça, t’as décidé de le suivre. Ce qui te fait chier, c’est que l’autre blonde de Breeony a décidé de le suivre, aussi. Et si Cambridge était un terrain conquis pour toi, Oxford est plutôt le sien.

Breeony I. Walsh (jouée)
ft. Amber Heard
(point de vue de Lao) - Lorsqu’elle est arrivée avec sa grande gueule, sa chevelure blonde et son rouge à lèvres rutilant, tu n’as eu qu’une envie : te la taper. Puis lorsque ton directeur de thèse t’a dit qu’elle allait travailler sur un sujet similaire, que t’allais être en concurrence avec elle, tu n’as eu qu’une envie : la taper. Entre toi et elle, c’est la guerre froide. Vous vous mettez souvent sur la gueule, ne vous aidez pas plus que ça pour la simple et bonne raison que vous êtes tous les deux deux entêtés. Et que tu veux être le seul à briller. Saboter ses données : tu l’as déjà fait. Annuler son vol pour la Galice pour une semaine de fouille : ça aussi, tu l’as déjà fait. Tu lui fais des crasses, elle te le rend aussi bien. Eternelle compétition - que ce soit en cours, sur le terrain ou dans la vie en général. Alors, quand t’as su que vous partiez pour Oxford, chose qu’elle connaissait mieux que toi, ça t’a énervé. Mais t’as pas lâché pour autant. Au contraire. T’avais remarqué, le premier jour où tu l’avais rencontré, qu’elle tombait facilement amoureuse. Pire qu’un cœur d’artichaut. Pire. Si toi tu couches avec une fille différente tous les soirs par besoin (ou presque) ; elle, elle couche par amour. Tu ne comprends pas. Mais t’as bien remarqué la manière dont elle te regarde de temps à autre, cette espèce d’admiration et de dégoût. Alors, tu couches avec elle. Souvent. Parce que tu sais que t’as l’emprise sur elle. Et ensuite, vous vous engueulez. Souvent. Parce que vous vous détestez. Et le pire dans cette histoire, c’est que la fille que t’aimerait avoir, c’est ça pote Ecossaise. Mais Kennocha n’a d’yeux que pour elle.

Kennocha Moireach (libre)
ft. Alina Kovalenko
(point de vue de Lao) - : L’arrivée de Breeony à Cambridge, dans un premier temps, a au moins eu un impact positif : elle t’a permis de rencontrer Kennocha. Tu ne te pensais pas du style romantique mais, au premier coup d’œil, t’es tombé amoureux de sa chevelure de feu. Déjà, tu te pensais la dompter (bonus si Breeony s’en mêlait) dans le bureau de ton professeur. Mais, pas une seule fois, elle ne t’a accordé un regard. Au début, du moins. Faut dire qu’elle n’avait que d’yeux pour l’autre blonde, chose qui n’a fait qu’attiser ta haine pour elle. T’as décidé que si tu ne pouvais pas l’avoir, t’aurais Breeony … histoire d’avoir quelque chose de commun. Ce que tu ne savais pas, c’est que Bree n’en a jamais parlé à sa pote de vos parties de jambe en l’air. Alors, quand elle débarque (la rousse) pour voir sa pote (la blonde), tu ne peux pas t’empêcher de te la jouer. Mielleux. Beau parleur. Contrairement à Bree, vous avez quelque chose qui vous rassemble : votre éducation. Bourgeoise. Friqué. Sauf qu’elle n’a jamais voulu, contrairement à toi, claquer tout l’argent de ses vieux. Derrière sa chevelure et son caractère de feu, tu fonds. Tu fonds devant son caractère et de le bonté qui s’en émane. Putain, t’avais pas cru que c’était possible de rencontrer une riche qui ne soit pas rotten to the core. Même encore, ça t’en bouche un coin.



Dernière édition par Breeony I. Walsh le Mar 4 Oct - 11:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar




ADMIN & ASTRAL — BreeMosh, not Posh


☆ date d'arrivée : 05/07/2015
☆ potins balancés : 1340

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (m/libre) pain in the arse: éternel concurrent & stupid crush   Mar 20 Oct - 17:43

Un dernier mot?

Merci!
Je voulais commencer par là : merci d'avoir lu jusqu'ici (ou pas). Je sais que ce fut un peu long. Peut être pas agréable si tu n'aimes pas lire quelque chose à la deuxième personne (c'est la première fois que ça m'arrive, ne cherche pas à savoir pourquoi).

Avatar
Je ne suis pas du tout difficile, loin de là. J'ai donné quelques idées, basées seulement sur des crackships que j'ai pu voir sur le net. Libre à toi de piocher dedans ou (au contraire) d'aller voir autre part.

Nom, prénom
IN-CHAN-GEA-BLE (je déconne). J'ai pris la première chose qui me venait à l'esprit. J'ai trouvé Laoghaire sur le net un jour, ça m'a marqué, j'ai pas pu l'empêcher de le mettre ici. Ca faisait très "prétentieux" ; exactement ce que je cherchais pour le personnage. Donc tu peux changer, pas de soucis. Evite juste les noms inventés à la con.

Histoire
Tu développes comme tu veux. J'ai mis qu'il allait dans un pensionnat/école privé... C'était juste histoire de dire que cela avait aiguisé sa compétivité. Mais, en soit, c'est très libre aussi. Tu rajoutes ce que tu veux. Il est riche et en joue.

Lien
Non modifiable. J'aime beaucoup cette compétition entre les trois/triangle amoureux. Je me suis dit que ça pouvait être marrant à jouer de se taper dessus et de s'aimer. Attention, cela dit, ce n'est pas un lien amoureux à long terme entre Bree et Lao (j'espère que tu l'as compris). A la limite, pourquoi pas entre Kennocha et Lao mais ça, vous le verrez ensemble.

Niveau, activité
J'ai ... tendance à débloquer grave parfois. J'ai dû mal à faire moins de 800 mots (mais tu peux m'en faire moins, j'm'en offusque pas ... je ne veux juste pas que tu aies peur) et ai tendance à faire des jeux de mots à la con qui me font rire (mais j'crois que je dois être la seule). En ce qui concerne l'activité, je ne suis pas un exemple ... j'ai sérieusement ramé dernièrement (édit janvier) mais ça va beaucoup mieux. Dans tous les cas, je ne disparais pas. Tout ce que je veux, c'est quelqu'un qui s'éclate, qui gère ce perso et ... qui lui donne vie.

Des bisous :love:
Revenir en haut Aller en bas
 
(m/libre) pain in the arse: éternel concurrent & stupid crush
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» éternel démarrage en cours (free)
» Pain au chocolat Vs Chocolatine !
» le québec libre!!!
» Filière Blé- Farine- Pain
» Base de Torcy - nage en eau libre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jusqu'à l'excès  :: Administration universitaire :: Galerie des portraits-
Sauter vers: