AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Winter is coming.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar




TEACHER — guide du savoir.


☆ date d'arrivée : 02/01/2016
☆ potins balancés : 100

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Winter is coming.    Sam 2 Jan - 23:10

Adam Eleazar Harper
   ...


   
identification complète Adam comme le premier homme façonné par dieu et Eleazar comme l'un des fils d'Aaron et neveu de Moïse. âge 32 ans lieu/date de naissance 20/05/1983 à Londres. Mais sa mère était Coréenne. études suivies et année Master en économie et gestion, nouveau professeur dans ces matières. En réalité, il vient de reprendre ses études et entre actuellement en 5eme année de psychologie. job Gérant d'une des entreprises Harper, l'entreprise familiale.  orientation sexuelle Bisexuel à tendance gay statut Célibataire mais l'esprit trop pris par quelqu'un. Sauf qu'il est trop fier pour l'avouer. statut social ££££caractère Intelligent, Protecteur, Charmeur, Manipulateur, Attentionné, Rebelle intérieurement, Mystérieux, Mal dans sa peau. groupe Hard Worker avatar James McAvoy

   Welcome to the jungle
   Adam est né dans une famille heureuse et unie pendant quelques années. - Il a perdu sa mère très jeune, mourant d'une hémorragie trop importante après son accouchement. - Il a été le grand frère d'une petite fille, une petite Sarah adorable avec ses grands yeux et son sourire enchanteur. - Sauf qu'il n'a pas eu le temps de s'occuper de sa sœur comme il le voulait. - Son père avait des projets bien plus ambitieux pour lui, il devait reprendre l'entreprise familiale. - Adam c'est plié aux désirs de son père sans oser se rebeller, tout simplement car il ne voulait pas que ça retombe sur sa sœur. - leur père n'était pas tendre avec Sarah, il ne la regardait pas et faisait comme si elle n'existait pas. Adam a vite compris qu'il la tenait pour responsable de la mort de sa femme. - Son enfance a été assez rude, il travaillait énormément et son père lui payait des professeurs pour qu'il ne cesse d'étudier. Il a enchaîné les cours sans regarder les heures, jusqu'à épuisement. - Il avait le droit à un seul passe temps, le sport. Il pratique la boxe thaï et le free-fight depuis ses 5 ans. - Lorsqu'il était adolescent il passait la semaine avec son père pour apprendre toutes les ficelles du métier et rentrait le week-end chez ses grands-parents qui élevaient et gardaient sa sœur. - Il n'en veut pas à sa sœur d'avoir eu bien plus de liberté que lui, il l'a protégée à sa manière. - Lorsqu'il est entré à Oxford il était solitaire, n'ayant jamais le temps d'avoir des amis où même une petite amie. - Il a rencontré un jeune homme comme lui, Phoenix, beau, grand, intelligent et rebelle, ce dernier lui a permis de s'affirmer un peu. - Mais il a massacré Adam en lui jetant à la figure qu'il n'était qu'un fils à papa avant de partir, laissant le jeune homme brisé. - Par pur esprit de contradiction, il a accepté la voie que son père traçait pour lui et a repris une des entreprises Harper. - En parallèle, il est entré dans un réseau totalement illégal, celui du trafic de voitures de luxe. - Avec sa belle bouille, son esprit vif et intelligent, il a monté un réseau largement étendu de vol et de revente, son nom n’apparaît nulle part et personne ne sait qu'il existe. - Cela lui permet de rentrer de l'argent car bientôt, il va vouloir s'affirmer face à son père et il devra s'assumer tout seul. Il compte également prendre sa sœur sous son aile. - Sa sœur devait suivre la voie que son père avait décidé mais elle a refusée et elle étudie les matières qu'elle a choisie, elle seul. Alors pour la couvrir Adam lui fait passer ses anciens cours d'économie, ainsi que ceux de quelques collègues qu'il voit toujours. - Cette année il vient de mettre son travail entre parenthèse pour soit disant enseigner l'économie et la gestion à l'université d'Oxford. Réellement, il vient de rentrer en 5eme année de psychologie. Depuis ses 18 ans il suivait des cours de psychologie par correspondance. - Il compte bientôt reprendre sa vie en main, loin de l'avis de son père. - C'est un jeune homme bien fait, musclé et sportif, il attire souvent l’œil mais il ne s’intéresse pas beaucoup aux histoires d'une nuit. - Il aime lire et écrire même si il n'a pas souvent le temps. - Il est également très torturé et ne supporte plus cette vie qu'on lui dicte, il est à la limite d'une dépression. Reprendre ses études est comme un second souffle pour lui. - Il n'a plus peur de son père. - Il se souvient de sa mère, vaguement, un petit peu. C'était une femme magnifique et tellement douce, son père a perdu sa joie de vivre lorsqu'elle est morte. - Il aime sa sœur, profondément, mais il n'arrive pas toujours à lui dire. Alors il la protège, car c'est ça que doivent faire des membres d'une famille. - Il garde autour de son cou la bague de fiançailles de sa mère, accrochée à une chaine en argent. Personne, pas même son père, ne peut lui faire enlever. - Il a un tatouage au creux de son bras, le prénom de sa mère.

   The story of my life
   Le petit garçon attrape un stylo dans sa trousse bleu, aux couleurs de son équipe de foot préférée. Il ouvre le petit carnet blanc devant lui et sans attendre, il commence à écrire quelques mots. Ses cheveux sont en bataille, son petit costard noir et blanc semble trop grand pour lui. Ses yeux sont rouges d'avoir trop pleuré, son visage triste et son regard perdu dans le vide. Pourtant il a besoin de raconter ça à quelqu'un. Il n'a pas de copain et il ne peut pas en parler à son père, alors il écrit. D'une petite écriture tremblante, hésitante et bourrée de fautes, mais il se donne du mal. C'est tout ce qui compte. Il sait tracer les lettres depuis l'année dernière et son père lui donne des cours avancés en lecture et écriture, alors il sait au moins écrire dans un petit journal qu'il emporte partout.

Cher journal,

Aujourd'hui papa a beaucoup pleuré. Moi aussi. On a dit au revoir à maman, c'est comme ça que papa me l'a dit. Je ne savais pas ce que ça voulait dire au début puis j'ai compris lorsque j'ai vu la grande boite en bois, le cercueil comme dit papa. Sarah dormait dans les bras de mamy, elle semblait calme. Elle ne se rendait pas compte de ce qui pouvait se passer autour d'elle. Tout le monde pleurait, tout le monde était triste. J'ai dit au revoir à maman et j'ai jeté sur son cercueil une jolie rose rouge, car papa me l'a demandé. Moi je voulais lui donner ma plus belle figurine de joueur de foot, mais papa n'a pas voulu. Alors je lui ai quand même donné, discrètement, papy m'a aidé. Papy dit que maman est au ciel maintenant et qu'elle veillera sur nous, papa ne parle pas. Il ne parle plus, il ne prend pas Sarah dans ses bras. Et moi... Il me regarde à peine. Parfois je l'entends pleurer, il semble retenir des hurlements comme si il souffrait. Mais il n'entend pas que Sarah pleure dans la chambre à côtés. Alors c'est mamy et papy qui s'occupent de nous. On va déménager chez eux car papa travaille beaucoup. J'aime papy et mamy, je suis content d'aller vivre chez eux même si maman me manque beaucoup. Je pense qu'elle me regarde, j'espère qu'elle est contente de moi. Aujourd'hui je lui ai fait un dessin en rentrant, j'ai beaucoup pleuré dessus alors le dessin est abîmé, mais papy dit que c'est l'attention qui compte. Je dois te laisser cher journal, Sarah pleure et il est tard, je vais m'occuper d'elle un peu.



L'enfant court dans la maison, riant aux éclats alors qu'une petite fille potelée marche après lui. Elle trébuche et, sous la surprise et la peur, elle pousse un hurlement. Quelques larmes viennent couler le long de ses joues. Aussitôt l'enfant de 10 ans court vers sa sœur et la prend dans ses bras. Il lui fait un bisou sur la joue et sèche ses larmes d'un geste de la main habile. Avec un sourire, il la réconforte tellement bien qu'elle arrête de pleurer aussitôt pour venir se blottir contre lui. Puis finalement, leur grand mère vient prendre Sarah afin de lui donner son goûter. Adam, lui, marche jusqu'à sa chambre et sort du tiroir de son bureau un petit carnet noir. Il l'ouvre, se saisit d'un crayon à papier et commence à griffonner quelques mots sur les pages blanches.

Bonjour mon journal,

Ça fait longtemps que je n'ai pas écris ces lignes mais je n'ai plus le temps de m'asseoir derrière ce bureau. Je suis rentré dans une très bonne école cette année, le rythme est très dur et je finis souvent tard. J'ai des très bonnes notes, papa est très fier et Sarah grandit tellement vite. Elle a un visage d'ange, elle est si gentille, je l'adore. Papy et mamy s'occupent très bien de nous. Mais papa nous manque, il ne reste jamais longtemps lorsqu'il vient nous voir tu sais. Souvent il nous apporte quelques cadeaux, ne nous embrasse pas et repart aussitôt après avoir regardé mes notes scolaires pour s'assurer que je réussi à l'école. Il ne prend jamais Sarah contre lui, personne ne peut rien lui dire car il nous fait tous un petit peu peur. L'autre fois elle voulait lui donner un de ses dessins, papa ne l'a même pas regardée. Elle a beaucoup pleurée cette fois là. Heureusement qu'il y avait Monsieur Clown et des pop-corns pour la calmer, sinon elle pleurerait encore. J'espère que papa changera. Je m'en fou de moi, j'aimerais juste qu'il aime Sarah.



L'adolescent traverse la maison et jette d'un geste rageur son sac sur le lit de sa chambre, en arrivant dans la pièce. Son grand-père essaye de faire un geste devant lui mais en voyant le visage fermé du jeune homme, décide de lui laisser le temps de souffler. Adam s'assoit à son bureau et se prend la tête entre les mains. Voila deux semaines qu'il affiche un sourire faux et hypocrite, son père le forme à sa suite et il doit le suivre dans tous ses déplacements. Il n'en peut plus de cette relation, son père ne l'aime pas, il veut simplement former un successeur. On ne peut pas aimer un enfant et lui en demander autour, jusqu'à le tuer à la tache. Lui fait des menaces et lui faire peur, juste pour le faire plier. Alors pour évacuer la pression, Adam attrape un carnet rouge, l'ouvre et se met à écrire avec un stylo traînant sur son bureau.

Bonjour cher journal,

Tu es bien le seul sur qui j'ose me défouler et déverser ma haine, sinon je crois que la terre entière prendrait. Je n'arrête pas de courir partout, j'ai 15 ans et pourtant il me traite comme un adulte. Je suis inscrit dans un des collèges les plus difficiles d'Angleterre, je n'arrête jamais d'étudier pour être le premier partout et lorsque je pourrais me reposer, je dois enfiler un costume afin de représenter mon père. Je n'en peux plus, il me fait peur, tout chez lui ne m'inspire que la crainte. Si je ne lui obéis pas je n'ose pas imaginer ce qu'il pourrait me faire. Il ne regarde jamais Sarah, j'imagine que c'est mieux ainsi. Elle est épargnée de ses lubies. Il veut que je fasse de l'économie l'an prochain, mais je voudrais seulement faire de la psychologie. J'adore ça et pourtant il refuse, il veut vraiment que je reprenne ses entreprises de malheur, comme si j'en avais quelque chose à faire ! Je ne peux parler à personne, je suis tellement solitaire et renfermé que tout le monde me prendre pour quelqu'un d'étrange, je pense que je fais peur à tout le monde. Maman me manque à cet instant tu sais, je me dis que si elle était là alors il ne serait pas ainsi. Et elle s'occuperait de Sarah, même si elle est avec papy et mamy, je suis sur qu'on lui manque. Je te laisse cher journal, j'ai des devoirs et puis Sarah arrive avec un chocolat chaud.



Le jeune homme termine de ranger son sac de cours, sa valise attend dans un coin de la pièce. Demain il reprend ses cours à la faculté d'Oxford et même si il a hâte, il angoisse à l'idée de retourner en cours. Il n'aime pas ce qu'il étudie, c'est une corvée pour lui. Alors depuis le début de l'année scolaire, sans rien dire à personne, il commence à échanger ses cours avec ceux d'un autre élève, étudiant en psychologie. Il étudie le soir, en silence après avoir donné ses notes à son père par message. Il se sent mieux depuis qu'il est loin de lui, au moins il peut faire ce qu'il aime même si il doit suivre les cours d'économie malgré tout. Il a des bons résultats, assez pour que son père le laisse en paix. Puis il y a ce garçon... Adam regarde son petit journal intime posé sur son bureau. Il hésite puis, finalement, il s'assoit derrière le bureau et commence à gratter quelques mots dans le carnet.

Bonjour ami,

Ca fait des mois que je n'ai pas eu le temps de t'écrire, je suis désolé. Je suis rentré à l'université d'Oxford, mes cours sont très durs et je n'ai pas le temps de venir chez papy et mamy pour t'écrire quelque chose. Je suis en économie tu sais, évidemment papa n'a pas cédé. Mais j'ai trouvé le moyen d'avoir quelques cours de psychologie, j'étudie lentement, heureux de ce que je fais lorsque je lis d'autres cours que ceux de gestion. Tu sais... Je dois te parler de quelque chose.Il y a  un garçon, Phoenix, qui est en troisième année. Il est intelligent et fort, si tu savais. Il n'a peur de personne, il me plaît tellement. L'autre soir on était ensemble et il avait un peu bu. Il m'a embrassé, ça n'a pas duré longtemps. Le lendemain je revenais ici alors nous n’avons pas eu le temps de parler. J'ai peur de le revoir demain, je pense qu'il regrette son geste et peut-être qu'il ne voudra plus en parler. Pourtant si il me demande... Je ne sais pas. Je suis bien avec lui, ça j'en suis sur. Mais ça me fait peur. Il me donne envie d'être libre et je sais que c'est mauvais, je n'ai pas le temps de penser à ça. Je n'en ai pas le courage non plus. Pourtant je pense à lui... Phoenix. Mon oiseau de feu.



La dernière fois Adam a emporté son carnet, il avait peur que Sarah le lise et lui demande qui est ce Phoenix. Pendant deux ans le jeune homme n'a pas écrit dans son carnet, il n'a pas eu le temps. Il a vécu une histoire, la plus belle et la plus vivante qu'il ne vivra jamais. Pendant deux ans il avait l'impression de respirer véritablement, comme si avant ça ses poumons étaient en sommeil. A son retour en cours, Phoenix est venu l'embrasser pour lui dire bonjour. Ainsi a commencé leur histoire, cachée, discrète. A mi-chemin entre la passion et la tendresse, sans jamais se dire qu'ils s'aiment, avec des caresses et des gestes pourtant qui parlent pour eux. Il se sentait vivant lorsque les yeux de glace de son amant se posaient sur lui. Il se sentait complet. Même si son père le forçait à étudier ce qu'il ne voulait pas, il n'en avait plus rien à faire. Rien d'autre ne comptait que son amant, lui et uniquement lui. Il n'avait pas le temps de passer à autre chose. Pourtant rien n'est fait pour durer et ça Adam l'a bien compris. Il a 22 ans lorsque son monde c'est écroulé. Assis dans le gymnase de sa faculté, il sort un tout petit carnet blanc, tenant dans un poche, il l'emporte partout. Comme un porte bonheur, ses pages blanches le rassurent lorsqu'il angoisse. Tremblant et en pleur, il sort un stylo rose appartenant à sa sœur et il écrit.

Il part.

Il m'a dit que je n'étais qu'un fils à papa, bourré de fric et pourri gâté. Que je ne le méritais pas, qu'il était trop bien pour moi et que de toute façon je ne connaissais que mon éducation bourgeoise. Il part après m'avoir craché ça au visage et je n'ai pas pu le retenir. Il a raison, je ne suis qu'un sale gosse de riche, je suivrais les traces que mon père dessine pour moi sans oser broncher car je n'en ai pas le courage. Il me voit ainsi et c'est ce que je vais être.


Sa main droite attrape un petite valise noire, posée à l'arrière de sa voiture. Rapidement il monte jusqu'à son appartement. Après être rentré chez lui il verrouille la porte d'entrée et pose la valise sur la table de la cuisine. En l'ouvrant, il découvre plusieurs liasses de billets. Un sifflement appréciateur sort de sa bouche alors qu'il compte les billets neufs. Satisfait du résultat il sort de la poche de son pantalon de costard un portable pré-payé. Il compose un numéro et alors que quelqu'un décroche à l'autre bout du fil, il donne une marque de voiture, une plaque d'immatriculation et un horaire. Il raccroche, s'approche de la fenêtre et regarde un instant le monde extérieur. La vue est magnifique, donnant sur tout Oxford, il a l'impression de dominer la ville. Puis finalement, il jette le portable pré-payé par la fenêtre. Le petit boîtier en plastique vient se fracasser quelques mètres plus bas dans un bruit sonore, manquant de toucher également une jeune femme. Enfin il referme la valise et vient la cacher sous le matelas de son lit. Avec un sourire, il rejoint son salon et attrape son petit carnet bleu posé sur la table basse. Le carnet est neuf et il ne servira pas longtemps. Il l'ouvre et commence à écrire quelques phrases.

Le temps a passé cher journal,

Comment tu vas ? Voila quelques années que je n'ai rien écris entre tes pages, je n'ai pas eu le temps. Tout est allé si vite. J'ai terminé mes études et je suis rentré dans une des entreprises de papa comme tu devais t'en douter. Je n'aime pas ce que je fais mais jusqu'à maintenant ça me convenait. Ce n'est plus le cas mais passons, je vais te raconter. Sarah va bien, elle a la chance d'étudier ce qui lui plaît, bien loin de la gestion et de l'économie que papa voulait. Alors pour la soutenir et la protéger, je lui fais passer mes anciens cours en gestion. Quelques anciens camarades font de me^me, ça nous permet de la couvrir le temps que papa sache. Tu sais cher journal, il ne me fait plus peur. Je suis arrivé à un tel stade que parfois, je le trouve pathétique avec son air de méchant, comme si il pouvait me faire autre chose que me refaire le portraits. Au pire je perdrais ma gueule d'ange, tant pis ! Tu sais j'ai 32 ans et depuis 4 ans je suis dans un trafic un peu étrange, je revends des voitures volées. J'adore ça, c'est un pied de nez tellement énorme pour papa que je n’arrêterais pour rien au monde. Puis si je croise Phoenix, je saurais intérieurement qu'il se trompe. En parlant de lui je n'ai jamais eu de ses nouvelles, je ne sais pas ce qu'il est devenu. Et pour tout te dire je m'en fou un peu. Disons que je ne m'arrête plus à cette histoire, je n'ai personne car je ne trouve pas le bon. Je me dis qu'il arrivera au bon moment, c'est tout. Cette année je suis rentré à l'université d'Oxford en tant que professeur pour enseigner l'économie, en apparence. En réalité je viens étudier la psychologie, je donne en effet quelques heures de cours par semaine mais pas assez pour me considérer comme un professeur. Je suis heureux, je fais enfin ce que je veux. Dans le dos de papa, quand il le saura il va hurler ! Il saura sans doute pour Sarah au même moment, c'est pour ça que j'accumule de l'argent. Je lui payerais la fin de ses études quand viendra le moment, il finira bien par s’apercevoir qu'elle ne suit pas les études qu'il avait décidé pour elle. Papy et mamy vont bien même si ils sont épuisés par cette vie, ils s'occupent encore de nous du mieux qu'ils peuvent. Maman me manque beaucoup, souvent je sent sa présence avec moi. Comme si elle était là et qu'elle fermait les yeux sur mes petites bêtises. Si je tombe j'irais en prison, mais au moins je n'aurais aucun regret. Sauf peut-être celui de n'avoir pas assez protégé ma sœur. Maintenant que je suis dans sa FAC je vais pouvoir veiller un peu plus sur elle, c'est une bonne chose. Je dois partir cher journal, une transaction m'attend.


Adam sort de la poche de sa veste un briquet et, lentement, l'allume avant de placer la flamme sous le carnet. Ce dernier s'embrase, brûle avant que le jeune homme ne le lâche pour qu'il vienne se consumer sur la table en verre. Lorsqu'il est entièrement brûlé, le feu s'éteint. Adam se lève, se regarde dans le miroir en face de lui, arrange son costume et part de chez lui après avoir récupéré la petite valise.

   Que répond le petit whisky à ces QUESTIONS TORDUES ?
   Que représente Oxford pour toi ? La possibilité de m'éloigner un peu, quelques temps de mon père qui m'étouffe.
   Plutôt bon verre de scotch ou shots de tequila ? Les deux, tout ce qui est assez fort pour oublier !
   Il parait que le sexe c'est mal, t'en penses quoi toi ? C'est l'une des meilleurs choses qui puisse exister !
   As tu fait quelque chose dont tu n'es pas très fière ? Je couvre ma petite soeur dans ses études car si notre père apprenait qu'elle ne suit pas le cursus qu'il voulait, il hurlerait. Mais ce n'est pas une honte, elle fait ce qu'elle veut et ça me fait plaisir de la savoir heureuse.
   Ça te fait quoi quand l'Oxymoron publie des infos sur toi ? Ils ne me connaissent même pas !
   Je suis sûr que tu as une petite manie insupportable, laquelle? Je cache réellement qui je suis, derrière un masque affichant un grand sourire, je suis quelqu'un de profondément mal dans sa peau. Ma manie c'est celle-ci, me cacher tout le temps. Sauf avec ma sœur et Phoenix.

   pseudo/prénom Manon âge 21 ans lieu d'habitation Devine :mdr: où as-tu connu le forum Je suis l'admin :danse: t'en penses quoi? Il est beeeaaaauuuu ! Scénario ou Inventé? Scénario de Sarah :love: Voulez-vous un parrain pour vous aider sur le forum ? Non un dernier mot? Cacahouète !

   
Code:
[code][b]James McAvoy[/b] ✗ Adam E. Harper[/code]
   
Revenir en haut Aller en bas
avatar




RIOT — rich, rotten, spoilt, filthy


☆ date d'arrivée : 12/10/2015
☆ potins balancés : 403

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Winter is coming.    Sam 2 Jan - 23:16

OH LE BEAU HAYDEEEEEEEEEEEEEN :bave:
Rebienvenue avec ce BG admin de nos coeur :coeur:



Sans solitude, sans épreuve du temps, sans passion du silence, sans excitation et rétention de tout le corps, sans titubation dans la peur, sans errance dans quelque chose d'ombreux et d'invisible, sans mémoire de l'animalité, sans mélancolie, sans esseulement dans la mélancolie, il n'y a pas de joie. — Pascal Quignard.
Revenir en haut Aller en bas
avatar




ASTRAL — against the system


☆ date d'arrivée : 17/04/2015
☆ potins balancés : 2573

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Winter is coming.    Dim 3 Jan - 0:10

Adam a écrit:
adorerait faire de la psychologie

BOOM, un lien avec ma Sasha :zad::zad::zad::zad::zad::zad::zad::zad::zad::zad:

REBIENVENUE MON CHAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAT
Hayden est un canooooon :bave:
Je le veux dans mon lit :arrow:

T'es beau, sexy, adorable mais tu vas tomber sur un con :pff: :zad:

T'm :love::love::love::love:



- Ils vivent parce qu’ils se cherchent et les soleils tomberaient en poussières si l’un d’entre eux cessait d’aimer. -
Revenir en haut Aller en bas
avatar




STUDENT — l'élitisme est maitre mot


☆ date d'arrivée : 12/11/2015
☆ potins balancés : 318

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Winter is coming.    Dim 3 Jan - 11:34

Rerererebienvenue :hey:


Do I have to run and hide ?
If I told you what I was, would you turn your back on me ? And if I seem dangerous, would be scared ? I get this feeling juste because everything I touch isn’t dark enough. ©️ Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas
avatar




Invité
Invité




MessageSujet: Re: Winter is coming.    Lun 4 Jan - 8:09

Mon grand frère adorééé !!!! :waii: :love: :love:
Encore merci d'avoir pris mon scénario et je réponds à ton mp dans l'aprés midi :ange:
Revenir en haut Aller en bas
avatar




Invité
Invité




MessageSujet: Re: Winter is coming.    Lun 4 Jan - 10:54

Bisexuel, tout n'est pas perdu :gnihihi: :gnihihi:
Rebienvenu
Revenir en haut Aller en bas
avatar




TEACHER — guide du savoir.


☆ date d'arrivée : 02/01/2016
☆ potins balancés : 100

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Winter is coming.    Lun 4 Jan - 22:28

Merci mes anges :love:

Oui un lien avec Sasha sera sans aucun doute obligatoire :mdr:

Merci encore, j'aime savoir que Hayden plait comme ça :siffle:

Soeurette d'amour :love:


Parfois, la souffrance prend une place si envahissante dans notre vie qu’on pense qu’elle durera toujours, parce qu’on ne se souvient même plus de se que c’est de vivre sans.
.unbreakable
Revenir en haut Aller en bas
avatar




Invité
Invité




MessageSujet: Re: Winter is coming.    Jeu 7 Jan - 21:12

MAIS WHAAAAAAAAAAAAAT ? Il est splendide :bave:

Viens dans mon lit :wut: :zad:

Bon, rebienvenue sinon :love:
Revenir en haut Aller en bas
avatar




TEACHER — guide du savoir.


☆ date d'arrivée : 01/01/2016
☆ potins balancés : 257

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Winter is coming.    Ven 8 Jan - 0:56

KYAAAAAAAAAAAAAAAAA J'ai aimé ta fiche :zad::zad::zad: OMYGAD. :omg:
Je veux te faire des bisous :love:
J'attends l'avis de Sarah pour te valider :zad::zad::zad:






j'ai des choses à dire, peut être mais est-ce que tout cela aura du sens, certainement pas. Dans ce cas, je préfère la fermer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar




Invité
Invité




MessageSujet: Re: Winter is coming.    Ven 8 Jan - 9:13

Franchement j'ai adoré :bril: :love: J'approuve à 200%
Revenir en haut Aller en bas
avatar




ADMIN & POSH - la reine mère


☆ date d'arrivée : 06/12/2014
☆ potins balancés : 4007

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Winter is coming.    Ven 8 Jan - 16:33

Félicitations, tu es validé !
jusqu'à l'excès
TA FICHE EST FANTASTIIIIIIIIIIIIIIQUE :fan: je l'aime je l'adore et je quiche ce nouveau personnage ! hâte de jouer avec toi :gnihihi:

Vérifie que ton avatar est dans le bottin. Tu intègres, à partir de maintenant, les HARD WORKER . Tu peux à présent te balader et poster dans tout le forum comme bon te semble. Tu peux aller demander des liens, des rps, ou encore intégrer un club ! Ouvres toi une page Instagram, et crées-toi un téléphone portable ! Tu peux aller flood ou discuter sur la Chatbox ! N'hésites pas à proposer un scénario ou à poster une recherche de lien important ;) Si tu as des questions n'hésite pas :coeur: Et surtout éclates toi sur Jusqu'à l'exces !





« tout doit être fait avec passion »
Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Winter is coming.    

Revenir en haut Aller en bas
 
Winter is coming.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Winter is coming
» ARTICLE n ҉7 : Winter's coming!
» Inter-région 2013 : Winter is coming !
» BERTHA ; winter is coming ...
» [Ragnar]Winter is coming in Space !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jusqu'à l'excès  :: Administration universitaire :: Bureau des admissions :: Inscriptions acceptées-
Sauter vers: