AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dingoes in Vegas (dingoes band)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar




ASTRAL — against the system


☆ date d'arrivée : 18/07/2015
☆ potins balancés : 1083

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Dingoes in Vegas (dingoes band)   Jeu 28 Avr - 20:49

Dingoes in Vegas
Misch, Kiki, Alex & Bree
« Sérieusement ? » Ezeckiel dardait sur lui un sourire ravi, alors qu'il lui tendait les billets, victorieux. Ils avaient enfin terminé l'enregistrement de l'album de Mischa, et il semblerait qu'en récompense à ce travail acharné, son mentor ait décidé de lui offrir un petit présent . Les yeux brillants, Mischa prit les billets comme s'il s'attendait à ce qu'Ezeckiel les lui arrache des mains et parte en courant en hurlant « poisson d'avril ! »  Mais il n'en fit rien, souriant à Mischa, avant d'aller récupérer ses affaires et de lui faire signe de sortir de la pièce. La journée de cours était terminée, s'ouvrant sur un long week-end de cinq jours. Les jours fériés du mois de Mai. Ou en tout cas était-ce le cas pour Mischa qui pouvait partir pour Las Vegas trois jours plus tard. Ne pouvait y résister il finit par étreindre Ezeckiel qui rit à son enthousiasme, avant de lui assurer qu'il lui enverra des photos. Une fois à Las Vegas il était attendu sur un plateau de télévision sur internet afin de faire une interview, se présenter, et présenter les Dingoes comme un prélude à l'album qu'il avait conçu. Certaines chansons étaient d'ailleurs jouées en présence de Killian, qu'il  n'avait pas pu laissé en périphérie de ce projet. Il lui tenait bien trop à coeur, et son meilleur ami méritait d'y avoir sa part.
Surexcité, le jeune homme prend rapidement le chemin de son petit studio, envoyant au passage un sms groupé à tous les membres des Dingoes :
« Vegas Babe ! On part dans trois jours, prenez vos dispositions, on se retrouve à 9h à l'aéroport d'Heathrow. Aucune absence acceptée, évidemment. On part sept jours. »
Sourire aux lèvres, il décide de profiter de ces trois jours pour annuler le contrat qu'il avait dans un bar de la ville pour la soirée de Samedi. Un coup de téléphone à Eden pour lui demander d'en faire de même et pouvoir s'extasier sur sa réussite en compagnie de sa petite amie avant de partir à l'autre bout du monde, une seconde fois.

Aéroport d'Heathrow, 9h. Lundi 2 Mai.
Il trépignait d'impatience. Il se trouvait dans le terminal 1 - vers l'internationale - dans le hall d'accueil près du Starbuck, espérant que les autres membres du groupe viendrait le rejoindre rapidement. Habillé sobrement - jean trouvé rouge, t-shirt à l'effigie des Dingoes, et chapeau noir - il était incapable de rester en place, tirant sur un stylo qu'il tenait entre ses lèvres comme si c'était une vulgaire cigarette. Il jeta encore un coup d'oeil à son téléphone, mais toujours rien. Il avait prit le train pour venir, puis deux bus, un métro et le bus de l'aéroport. Autant dire qu'il avait quitté Oxford à cinq heures ce matin, et depuis il attendait, la musique jouant à fond dans ses oreilles pour tenter de lui changer les idées. Il tenait dans sa main les billets si précieux, un sourire majestueux aux lèvres. Qui sembla s'agrandir encore quand le reste de l'équipe débarqua.



mischen  On dit que la musique adoucit les mœurs, et les grands artistes amoureux de mélodie, d’harmonie, de chant et de solfège n’ont cessé au cours du temps d’être inspirés par le murmure de ce langage universel. Chanteurs, chefs d’orchestre, écrivains ou compositeurs célèbres, tous ont l’oreille musicale.


Revenir en haut Aller en bas
avatar




STUDENT — l'élitisme est maitre mot


☆ date d'arrivée : 18/10/2015
☆ potins balancés : 584

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Dingoes in Vegas (dingoes band)   Jeu 28 Avr - 21:18


       
Dingoes in VegasMischa ~ Alex ~ Bree & Killian
       

       
Dingoes in Vegas

       
Qu'est ce qu'il bave encore ? Ça, c'est la première question qu'il se pose quand Mischa lui envoie ce texto. Il se gratte la tête, dubitatif. Il a dû abuser de la fumette, encore. Il ne répond pas sur le coup, de toutes façons, ils se voient le lendemain, il pourra lui demander en direct ce qu'il raconte encore comme conneries. Ils finissent par se voir, Mischa lui explique. Killian le regarde comme s'il avait vu la sainte vierge, autant dire qu'il a du mal à y croire. Un voyage à Vegas, tous frais payés pour le groupe ? Il est en train de rêver. Pas que la destination soit de celles qui l'attirent spécialement, mais ça reste les States et les paysages, en dehors du clinquant de la ville, doivent être magnifiques. A part en soirée, Killian sera sans doute plus souvent en dehors qu'à Végas. C'est excitant. Et effrayant, merde, dans deux jours...Il y a les jours fériés de mai mais entre deux il avait prévu de travailler, il va falloir qu'il annule, ainsi que son rendez-vous hebdomadaire avec Seyrah...Mischa lui avait parlé du projet, enthousiaste. Lui, il s'était mis à flipper. Mais qu'est ce qu'il va faire exactement ?? Il n'en sait rien, et quand il n'est pas préparé ça devient compliqué. Ils auront sans doute le temps d'en reparler et s'ils doivent jouer alors les instruments vont faire partie du voyage, pourvu qu'on ne perde pas sa basse dans la soute sinon il va y avoir un meurtre à l'aéroport !

Aéroport d'Heathrow, 9h. Lundi 2 Mai.

Il avait à peine dormi de la nuit, stressé par ce voyage. Il n'avait jamais pris l'avion, il n'avait jamais fait un trajet si long, en réalité, à part son bled paumé d'Irlande jusqu'à Oxford, il n'avait jamais vraiment bougé, ou rarement, et toujours au Royaume-Uni. Il avait préparé un sac avec quelques affaires, il n'avait pas besoin de grand chose et ce n'est pas comme s'il avait beaucoup d'affaires de toutes façons. Sa veste mise, sa basse dans son étui, son sac sur l'épaule et le voilà parti avec une connaissance qui les mène à l'aéroport et Bree qu'il interdit de conduire parce qu'elle va les tuer -ou tuer quelqu'un d'autre- mais ça va mal finir. Bien sûr, Killian remarque Mischa à des kilomètres...Bon ok, quelques mètres, il a pas des yeux bioniques, mais il le voit de loin quand même et s'avance vers lui.

Qu'est ce que tu me fais pas faire toi...




       
(c) crackle bones

       


Music is the only way I can communicate.
Revenir en haut Aller en bas
avatar




STUDENT — l'élitisme est maitre mot


☆ date d'arrivée : 17/11/2015
☆ potins balancés : 323

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Dingoes in Vegas (dingoes band)   Jeu 28 Avr - 21:38

Dingoes only
« Dingoes in Vegas »
Quand j'avais reçu ce message de la part de Mischa ... Mon premier réflexe avait été de l'appeler et de lui rire au nez. Après tout, il était passé depuis un moment, le premier avril, donc ce n'était pas trop le moment de faire une blague. Et finalement, j'étais tombé sur le cul, parce que ... En fait, c'était pas une blague. On partait pour Vegas. On décollait pour les States. On ? Les Dingoes bien sûr. Bree, l'esprit fauve, la voix rock du groupe. Killian, le bassiste croisé ours mais qu'on n'échangerait pour rien au monde. Mischa, le guitariste complètement allumé qui nous mettait une ambiance de feu. Et moi, quand même accessoirement. Batteur de ma profession et une fois de plus surpris par le baroudeur qu'est l'irlandais. Il n'y a que lui pour nous faire tout planter trois jours avant et nous faire embarquer dans un avion pour traverser l'Atlantique. Il est complètement givré. En fait on doit tous être un peu givrés pour le suivre. Au final, je suis comme un gosse, ultra motivé à partir.

Les bagages, c'est rapidement fait, la veille au soir. Il faut le dire, avec les prévisions météo longues qu'on peut avoir, trouver une tendance temps c'était facile, et donc pour faire la valise en conséquence c'était plus simple. Le résultat était plutôt minimaliste, mais le but c'était aussi de profiter de faire quelques achats sur place. J'avais donc embarqué le minimum vital, histoire d'avoir encore assez de place pour ramener des fringues, et quelques cadeaux aussi. De quoi expédier en France des petites bricoles pour le reste de la fratrie. Un dernier appel à la fille qui me dépose à l'aéroport pour m'assurer qu'elle sera à l'heure, et j'essayais de dormir, surexcité. Les States, ça fait grave rêver et Vegas c'est au dessus encore.

Aéroport d'Heathrow, 9h. Lundi 2 Mai.

J'avais une tête de déterré, ça c'était certain. J'avais eu un mal fou à m'endormir, trop pressé d'être à l'instant T, et finalement j'avais presque raté le réveil. Le résultat faisait que j'étais déjà crevé et que j'avais sauté en toute hâte dans un jean usé jusque la corde mais confortable et pratique au possible et un sweat gris à capuche. J'avais enfilé ma veste en cuir par dessus, accrochant par la même occasion mes lunettes de soleil au col du sweat. D'ici que neuf heures sonne, j'aurais bien besoin d'une paire de verres teintés pour protéger mes yeux bleus. Et finalement, j'étais arrivé bien à l'heure mais bon dernier de cette fine équipe. On ne pouvait pas vraiment rater Mischa dans le hall, et Killian et Breeony non plus, même s'ils étaient un tant soit peu plus discrets. Ou pas, ça dépendait des jours. En tous cas, malgré ma tête d'insomniaque et ma tenue plus que discutable, j'avais rejoint le reste du groupe avec un sourire qui partait d'une oreille à l'autre.

« Salut les mecs ! » Mon regard glisse sur Bree. Ouais, pas très homme, j'avoue. Mais tant pis, elle est entourée d'hommes à répétition, elle devrait avoir l'habitude. « Tout le monde a la forme ? » Moi c'est indéniable en tous cas.
acidbrain


White Trash

ACIDBRAIN
Revenir en haut Aller en bas
avatar




ADMIN & ASTRAL — BreeMosh, not Posh


☆ date d'arrivée : 05/07/2015
☆ potins balancés : 1340

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Dingoes in Vegas (dingoes band)   Mar 24 Mai - 13:42




les dingoes en vacances à Vegas

comme un épisode de la famille Bidochon (mais en mieux)


SMS. Plongée dans « The Dawn of European Civilization », Breeony ne fait pas attention à son téléphone lorsqu’il se met en branle dans la bibliothèque. Avec les évènements qui se sont passés au cours des derniers mois, l’Ecossaise ne sait plus où mettre la tête, ne sait plus à qui faire réellement confiance et, au lieu d’aller taper le ballon (ou se taper quelques personnes), préfère se plonger corps et âme dans ses études. Depuis quelques semaines, la présence de la blonde à la bibliothèque a doublé – si ce n’est plus – et le nombre de cafés ingurgités s’est multiplié quasi exponentiellement en fonction du nombre de livres avalés ; elle préfère questionner l’existence du prochain village néolithique que sa propre existence. De toutes manières, malgré l’image sérieuse qu’elle tente de renvoyer, les autres étudiants jasent à sa place, commentent sa vie et ses manières ; et si elle apprécie – en principe – d’être au centre de toutes les conversations, elle n’apprécie pas l’air dédaigneux qu’on lui offre lorsqu’elle les entend murmurer « c’est elle ». Tant qu’à être connue, même si ce n’est qu’au sein de l’Université, elle préfère que ce soit grâce aux Dingoes ou à ses recherches plutôt qu’à ses frasques.

« Tu comptes l’arrêter ? », demande son voisin de table, désignant le cellulaire d’un coup de tête. Breeony souffle et se retient de râler ; néanmoins, elle finit par attraper son téléphone et le mettre en silencieux. Sur l’écran s’affiche deux mots : dingoes lover et elle sait d’instinct que Mischa lui envoie un message à la con (au passage, elle est étonnée qu’il ait pensé à remettre du crédit – la plupart du temps, c’est elle qui reprend contact avec lui car elle sait que ne pas avoir de nouvelles de son exubérant ami, c’est synonyme de pas d’monnaie. Décidément, Mischa, c’est une vraie commère pour bousiller son crédit en un claquement de doigts…). Elle lit le message et cligne des yeux plusieurs fois, peu certaine d’encaisser l’information. Alors, même si elle ne connait pas son voisin de table, elle fait coulisser son téléphone sous ses yeux. A son tour de râler.
« Oéé … et ? Tu vas à Vegas, félicitation. Tu peux m’laisser travailler maintenant ? »
« Rabat-joie. »

Aéroport d'Heathrow, 9h. Lundi 2 Mai.


Impatiente, l’Ecossaise est partagée entre l’envie de déblatérer durant tout le trajet … et celui de garder le silence absolu alors qu’elle partage la voiture avec Killian et leur chauffeur (une connaissance de ce dernier, maintenant que l’Irlandais lui a formellement interdit de prendre le volant ; deuxième rabat-joie). La voiture s’arrête à peine qu’elle sort de l’habitacle, montée sur ressort, ravie et excitée par ce voyage improvisé – pour se changer les idées, c’est bien mieux que d’avaler des pages et des pages sur le néolithique. Qu’on ne s’y méprenne pas, elle adore ses études … elle sature seulement, se dit qu’elle aurait mieux fait de rester sur Cambridge. Sac à dos en main, le genre de sac un peu encombrant mais parfois pour du trekking, l’Ecossaise prend congé du chauffeur pour se perdre dans un des terminaux d’Heathrow, Killian sur les talons. C’est d’ailleurs l’autre brun qui repère Mischa dans l’assemblée ; et à elle de sourire lorsqu’elle porte ses yeux sur son putain de jean rouge. Quelques instants plus tard, Alex ne tarde pas à pointer le bout de son nez. Faussement indignée – mais ravie de le voir – l’archéologue lui frotte le dessus du crâne.
« Salut Lexie », lâche-t-elle espiègle, rendant la part de féminité au français lorsqu’il lui offre sa masculinité (non, non, ce n’est pas étrange comme phrase). La blonde se balance d’un pied à l’autre, déjà emportée – mentalement – par ce que l’aventure leur promet.
« Des choses à mettre en soute ou on peut directement passer la sécurité ? » demande-t-elle en montrant du doigt une file d’attente qui commence déjà à s’allonger. « Sinon, j’ai des choses pour vous … gracieuseté Kennocha. » Kennocha, une autre Cambridgienne, visant à rejoindre Oxford pour la rentrée prochaine. De son sac, l’Ecossaise sort un coussin de voyage pour Killian (histoire qu’il dorme et se taise), un livre de Sudoku pour la mère mischette (histoire qu’il se muscle le cerveau … qu’Eden lui a fait fondre) et une paire d’écouteurs pour Alex (parce que ceux donnés dans l’avion sont de mauvaise qualité).
love.disaster



bad habits; baby get our head down
baby got our head down to the ground. looking for a stranger. looking for a stranger to love. you got to dot your i's and cross your t's. you gotta let you, come with me - the kooks (bad habits)⊹ sign par noah
Revenir en haut Aller en bas
avatar




ASTRAL — against the system


☆ date d'arrivée : 18/07/2015
☆ potins balancés : 1083

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Dingoes in Vegas (dingoes band)   Mar 24 Mai - 16:25

Dingoes in Vegas
Misch, Kiki, Alex & Bree
Rapidement il passe du mec le plus chelou, original et de fait terrifiant de l'aéroport, au mec le plus taré, original et terrifiant and co. Killian et Breeony sont les premiers à arriver, avec leurs grands sourires - joke - et leurs optimismes à tout épreuve. Ils respirent littéralement la joie de vivre, ce qui fait rire Mischa alors que son meilleur ami semble prêt à disparaitre six pieds sous terre pour ne pas qu'on lui trouve le moindre rapport avec Mischa. KILLIAN — « Qu'est ce que tu me fais pas faire toi... » MISCHA — « J'teste encore tes limites, Bro. » Lâche-t-il en lui offrant une étreinte amicale - et tellement viril. Avant d'être arrêté par l'arrivée d'Alex qui lui - pour le coup - a vraiment l'air ravi ! Même s'il a une tronche de zombie. De toute façon, Mischa kiffe les zombies - il s'est fait l'intégralité de Walking Dead récemment, preuve que sa vie est passionnante. ALEX — « Tout le monde a la forme ?  »  Il acquiesce frénétiquement, ses cheveux s'exaltant autour de son visage d'enfant. Avant qu'il se rende compte que Killian essaie de se défaire de son étreinte, et qu'il se jette dans les bras de Breeony, embrassant sa joue avec joie. Elle les salut, avec toute sa prestance de grande dame - putain qu'elle est badass quand elle s'y met - et il pense qu'elle va mettre le feu à Vegas.

Elle finit par leur offrir un sourire qui fait fondre leurs coeurs, et désigne les valises qui se trouvent aux pieds de Mischa et Alex. BREE — « Des choses à mettre en soute ou on peut directement passer la sécurité ? » MISCHA — « Deux valises. Y a que toi pour passer une semaine à l'étranger avec un sac à dos. T'es pas une vraie fille, Walsh. Tu t'es accaparée nos couilles avoue. » Lâche-t-il riant, d'une voix peut être un peu trop forte car il se rend compte que quelques visages consternés se sont tournés vers eux. Il s'en balance, Mischa, il n'a d'yeux que pour les Dingoes présentement - même sans ça il s'en balance.
Ils s'approchent alors de la queue pour donner leurs valises, et sortent leur passeport, tandis ce que Mischa s'assure - pour la quinzième fois - qu'il a bien les billets dans sa main droite. Son portable est rangé dans son sac en bandoulière. En attendant, Breeony fouille dans le sien. BREE — « Sinon, j’ai des choses pour vous … gracieuseté Kennocha. » Elle sort un coussin pour Killian, un livre de Sudoku pour lui - ce qui lui arrache un air sceptique et un rire forcé - et des écouteurs pour Alex. MISCHA — « Même pas encore dans l'avion et déjà tu cherches à nous réduire au silence, Bree ?! »  Déclare-t-il en se rendant compte de ce que ces cadeaux symboliques : Killian devrai dormir, lui se foutra des chiffre dans la tête, et Alou va écouter de la zic. MISCHA — « Et toi qu'est-ce que tu vas foutre pendant pendant ces douze ans de trajets, Walsh ? » Demanda-t-il en se mettant à côté d'elle, sautillant d'excitation comme elle. MISCHA — « Alors, vous êtes heureux les gars ? Vegas, Vegas, Vegas. Ca va dépoter ! »  Dit-il en trépignant d'impatience.



mischen  On dit que la musique adoucit les mœurs, et les grands artistes amoureux de mélodie, d’harmonie, de chant et de solfège n’ont cessé au cours du temps d’être inspirés par le murmure de ce langage universel. Chanteurs, chefs d’orchestre, écrivains ou compositeurs célèbres, tous ont l’oreille musicale.


Revenir en haut Aller en bas
avatar




STUDENT — l'élitisme est maitre mot


☆ date d'arrivée : 18/10/2015
☆ potins balancés : 584

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Dingoes in Vegas (dingoes band)   Mer 25 Mai - 22:58


       
Dingoes in VegasMischa ~ Alex ~ Bree & Killian
       

       
Dingoes in Vegas

       
Ils se retrouvent, tous les quatre et la discrétion légendaire de Mischa qui se fait remarquer dans tous l'aéroport après avoir manqué de l'étouffer. Faut vraiment qu'il garde une distance de sécurité et évite ses câlins parce qu'après, il n'arrive plus à s'en dépêtrer et il se prend la touffe de cheveux de Mischa dans la tronche ! Bordel. Il sent qu'il va en voir pendant cette semaine ! Il n'a même pas pu saluer Alex tellement Mischa l'a accaparé et quand enfin il se débarrasse de lui - comme la chaussette sale que Mischa lui a un jour balancé - il salue, enfin, Alex.

Bree leur donne alors un cadeau d'une de ses potes, il se demande bien pourquoi elle leur a donné des trucs, enfin, surtout à lui en réalité. Un coussin, ma foi, ça sert toujours et puis quand tu ne connais pas les goûts de la personne ça ne risque pas de déplaire. En tous cas, il est certain que ça lui servira pendant le vol. Il la remercie alors que Mischa semble dire ce à quoi chacun pense...En fait, il fait ça souvent, balancer ce qui lui passe par la tête donc ça n'étonne plus personne.

Je ne suis pas sûr que le Sudoku ait été une bonne idée. On est placés comment ? C'est qu'il est prévu que je dorme moi ! Dit-il en brandissant son coussin et sachant pertinemment que Mischa va être chiaaaaaaaaaaant tout le long du trajet. Et vu le temps qu'ils vont mettre, il veut être tranquille, la plupart du temps du moins.

Je crois que Bree a compris qu'il ne fallait pas nous faire attendre pour la soute au risque de nous faire râler.

Surtout moi, s'empêcha t-il de dire. Mischa est intenable, encore plus que d'habitude et Killian est déjà épuisé même si un sourire se dessine sur ses lèvres.

J'ai surtout hâte d'être sur place, je sens que le voyage va être long...

Il espère juste que Mischa va se calmer un peu pendant le trajet, il ne se voit pas supporter cette pile électrique pendant treize, quatorze ou quinze heures...

Bon, on y va ?

Maintenant c'est lui qui est impatient, on aura tout vu ! Mais il n'aime pas poireauter et plus vite montés dans l'avion, plus vite tranquille !



       
(c) crackle bones

       


Music is the only way I can communicate.
Revenir en haut Aller en bas
avatar




STUDENT — l'élitisme est maitre mot


☆ date d'arrivée : 17/11/2015
☆ potins balancés : 323

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Dingoes in Vegas (dingoes band)   Jeu 26 Mai - 23:30

Dingoes only
« Dingoes in Vegas »
Si sur cette Terre il n'y avait qu'un seul mec capable de nous préparer un roadtrip pareil, c'était assurément Mischa. la preuve, puisqu'il l'avait fait, et qu'il avait réussi l'exploit de pousser absolument tout le monde à répondre présent. On partait à quatre. Les Dingoes au grand complet, ce qui promettait de vendre du rêve. Ne restait qu'à espérer que Killian ne se mette pas à râler et que Mischa n'ait pas oublié nos tickets d'avion avant de partir de Londres, et sans ça on ne devrait plutôt pas mal s'en sortir. A vrai dire, on devrait très bien s'en sortir. Même si je suis carrément à l'heure, j'arrive le dernier de la fine équipe, pourtant personne n'a l'air de m'attendre en tapant du pied. Et bien entendu, j'ai ma bonne humeur pour moi, ainsi qu'une forme olympique sur une mine de zombie, alors que je salue mon petit monde, déclenchant sans attendre la réaction de Bree. Je ris de bon cœur et lui déposais un smack bruyant sur la joue en réponse à son frotté de mon crâne. En fait, je ne me formalisais pas de grand-chose. Mischa était complètement en train d'étouffer Killian, et je me demandais bien comment le bassiste avait réussi à ne pas l'étrangler, déjà. Ce serait contre-productif pour Vegas, mais soit.

Au final, tout le monde s'était salué, et c'était déjà suffisamment long comme ça. Nous n'étions que quatre, mais tellement organisés jusque dans nos saluts qu'il nous fallait parfois un moment pour être sûrs qu'on s'était bien tous étreints comme il fallait. Le moment était au passage à l'embarquement des valises et, mon bien en main, j'avais suivi avec amusement l'échange entre le fondateur du groupe et notre chanteuse rock. Un rire m'avait échappé à la réponse de Mischa, et j'avais accueilli tranquillement les regards qui avaient fusé sur nous. Ahuris pour certains, curieux pour quelques-uns mais principalement agacés, ils avaient coulé sur moi comme ils avaient pu couler sur Mischa. Il n'y avait pas grand-chose pour nous perturber, d'ailleurs. Breeony avait ensuite pris la suite des choses, faisant une distribution de cadeaux provenant de Kennocha, et l'image de la rouquine cambridgienne passa dans mon esprit. Là où Killian recevait un oreiller - qui pourrait toujours lui servir à étouffer Mischa si ce dernier se décidait à blablater tout le long du trajet en avion et ledit Mischa un sudoku qu'il allait sûrement finir en nous harcelant pour notre aide, je reçus une paire d'écouteurs, et un sourire ravi étira mes lèvres. Pas de message subliminal là-dessous, pour un musicien rien de plus normal, et puis c'était utile.

« Merci bien Bree ! T'embrasseras Kennocha pour moi ... » Je haussais un sourcil. « A l'occasion, pour maintenant. »

Parce qu'on n'allait pas tarder à partir. Et alors que les deux autres mecs y allaient de leur grain de sel - et qu'on est des hommes réduits au silence, et que Killian va râler en attendant le passage pour la soute - je me trouvais d'un calme presque alarmant, venant de moi. Mais à vrai dire, je regardais ce qu'il se passait autour de moi, et c'est qu'il s'en passait, des choses. Surtout, on n'avait pas vraiment d'autre choix que de prendre notre mal en patience, alors c'est ce que je faisais. Ce n'était plus spécialement le moment de se faire repérer sous peine de s'attirer un peu trop d'attention. Ce serait bête de rater l'avion pour "trop de bonne humeur", non ? La seule chose que je trouve à dire, c'est pour le placement.

« Par pitié, me laissez pas la place à côté d'une grand-mère aristo londonienne, je vais faire un meurtre si on mate mes tatouages de travers pendant tout le vol ! Pour le reste je m'en fous, même un gamin ça me dérange pas. »

Le sourire qui étirait mes lèvres en disait long sur ce que je pensais. J'avais un seuil de tolérance assez élevé aux regards accusateurs ou juges sur les encres qui parcouraient mon corps. Mais bon, au bout de cinq ou six heures ça allait m'agacer sérieusement, pour être honnête. Par contre les enfants c'était vraiment quelque chose qui ne me dérangeait pas. J'avais raté pas mal d'années avec mon frère et ma sœur, et j'en étais peiné. Et pour le reste, j'étais de suffisamment bonne constitution pour laisser les autres Dingoes choisir de leur place. Déjà parce qu'honneur à Bree, seule dame de notre épopée, ensuite à Killian, parce qu'il avait déjà la palme d'or du râleur avant même qu'on fasse quelque chose qui ne lui plaisait que royalement, et après ... Bah, Mischa, c'était Mischa, quoi. De toute façon il allait pourrir la vie de l'avion entier avec son hyper-excitation qui ne semblait pas vouloir redescendre.
acidbrain


White Trash

ACIDBRAIN
Revenir en haut Aller en bas
avatar




ADMIN & ASTRAL — BreeMosh, not Posh


☆ date d'arrivée : 05/07/2015
☆ potins balancés : 1340

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Dingoes in Vegas (dingoes band)   Dim 29 Mai - 20:05

Contagieuse, la bonne humeur de Dempsey arrache un vague sourire à Breeony tandis que le rire de l’autre abruti (Mischa) s’élève dans les airs. L’Irlandais semble monté sur ressort, incontrôlable et inépuisable – si bien que la demoiselle se demande s’il n’a pas réussi à aspirer l’énergie de Killian et Alexandre qui, bien que non amorphes, sont bien plus calmes. Moment de répit, déjà, avant la folie du voyage qui s’annonce. L’Ecossaise saute sur l’occasion pour distribuer oreiller, sudoku et écouteur, se retenant de pouffer quand Mischa lui demande si elle les cherche à les réduire au silence. Ironie, ironie – ce ne sont certainement pas Killian et Alexandre qui vont parler pendant tout le trajet, non. Pour traîner avec le fondateur des dingos depuis quelques années, elle le sait : c’est lui qui va les épuiser avant même d’avoir mis pied dans le Nouveau Monde. Promis, la prochaine fois : elle lui achète un bâillon au lieu de lui offrir un sudoku. Le français doit avoir raison, en partie ; les chiffres et Mischa, ça fait probablement trois … Pourvu qu’il ne menace personne de son crayon gris parce que – ERREUR ! – il a réussi à inscrire trois « neuf » dans le même carré.

Ils avancent rapidement, le flux de personne s’écoulant sans à coup, jusqu’à ce que ce soit leur tour d’enregistrer les bagages. L’Ecossaise trottine jusqu’au guichet, écrase ses avant-bras sur le comptoir comme pour voir par-dessus et deviner ce que l’hôtesse lit sur son écran. La blonde tend le coup, fait un signe à Mischa pour qu’il dépose son sac sur le tapis roulant. « Deux sacs, me semble, » laisse-t-elle traîner dans les airs avant de présenter son passeport, un vague sourire à la commissure des lèvres dont elle n’arrive plus à se défaire. « Si vous pouviez nous mettre dans la même lignée genre … » Elle hoche la tête, la tourne vers ses amis puis répond sans leur demander leur avis. « C’est parfait… Mecs, sièges 27 C, D, E et F. On est dans l’allée centrale. J’savais pas que l’avion était si grand ! », finit-elle par s’exclamer. Des vols, l’Ecossaise en a fait pas mal dans sa vie, sans cesse sur la route entre l’Irlande et l’Ecosse, sans cesse dans les airs entre l’Ecosse et l’Angleterre – et ce, sans compter les déplacements qu’elle doit faire de temps à autre pour sa thèse. Mais, jusque-là, l’Ecossaise n’a jamais mis les pieds en dehors de l’Europe : une vraie première dont elle espère se souvenir pendant longtemps.

« Si tu préfères un gamin à tes côtés, Alex, j’te conseille de te mettre à côté de Mischa. » Boutage en tout bien, tout honneur. Amusée, Breeony donne un coup de coude à Mischa. Débarrassés des bagages, les dingos se dirigent vers le contrôle de sécurité. Passés le « enlevez chaussures-ceintures-gilet-veste-non-ne-vous-mettez-pas-à-poils-restez-habillés », ils n’ont qu’un petit moment à passer dans la partie Duty Free (pour les achats de dernières minutes) et d’embarquer. Pour le moment, Breeony ne réalise toujours pas qu’ils vont traverser l’Atlantique, qu’ils s’envolent pour une épopée musicale. Lentement, la nervosité la prend ; un mélange d’excitation et d’angoisse (?) – elle-même ne sait pas réellement. Depuis sa poche, elle sort un comprimé qu’elle avale rapidement, sans avoir à prendre une gorgée d’eau.

« J’aurais besoin d’une épaule, j’ai prévu de dormir pendant ces heures de vol », lâche-t-elle avant de feinter un bâillement sonore.


bad habits; baby get our head down
baby got our head down to the ground. looking for a stranger. looking for a stranger to love. you got to dot your i's and cross your t's. you gotta let you, come with me - the kooks (bad habits)⊹ sign par noah
Revenir en haut Aller en bas
avatar




ASTRAL — against the system


☆ date d'arrivée : 18/07/2015
☆ potins balancés : 1083

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Dingoes in Vegas (dingoes band)   Lun 30 Mai - 22:45

Dingoes in Vegas
Misch, Kiki, Alex & Bree
Des potes. Un voyage. Et des cadeaux. Des putains de cadeaux qui font grimacer Killian, rigoler Alex, et stupéfie Mischa - gentiment entendons nous - qui s'évertue à se faire remarquer sans vraiment le vouloir. Il se moque de sa meilleure amie, qui lui renvoie les boutades par des sourires. Ouais, elle doit vraiment être la tête dans l'cul pour ne pas forcer sur ses moqueries envers lui. Ou pour ne pas trouver quoi répondre. Ou alors elle a grandit - mais il refuse de croire qu'elle puisse être plus mature que lui. Qu'eux tous. Déjà Walsh joue la mère Dingoes et prend la tête du groupe pour les amener donner leurs bagages. KILLIAN — « Je ne suis pas sûr que le Sudoku ait été une bonne idée. On est placés comment ? C'est qu'il est prévu que je dorme moi !  »  Mischa lève les yeux au ciel, signifiant clairement que dormir est une perte de temps. Et comment même Killian peut-il penser dormir alors qu'ils vont à Vegas ? VE-GAS. KILLIAN — «  Je crois que Bree a compris qu'il ne fallait pas nous faire attendre pour la soute au risque de nous faire râler. » Il regarde Mischa, qui lui tire la langue. Râler, c'est un truc d'O'Sullivan. Mischa ne râle pas, il s'exprime à haute voix, à voix haute, de manière extravagante, et un peu chiante jusqu'à ce qu'on veuille bien le distraire. Peut être. Alors ils font la queue, discutant comme s'ils étaient seuls sur terre, ignorant les regards de travers des autres futurs passagers qui doivent déjà regretter leur choix de voyage. ALEX — « Par pitié, me laissez pas la place à côté d'une grand-mère aristo londonienne, je vais faire un meurtre si on mate mes tatouages de travers pendant tout le vol ! Pour le reste je m'en fous, même un gamin ça me dérange pas. »   BREE — « Si tu préfères un gamin à tes côtés, Alex, j’te conseille de te mettre à côté de Mischa. »  MISCHA — « J'me mets au milieu, j'aime pas être à l'écart. »  Répondit-il sur le ton de la conversation, après que Breeony lui ai donné le feu vert pour poser les deux valises, leur disant au-revoir et à dans quatorze heures. Ou plus. Ou moins.

Ils sont tous sur la même rangé - y en a qui vont faire la gueule - et ils passent le contrôle de sécurité : se retrouver sans chapeau, sans ceinture, sans chaussure, et sans rien dans les poches fait un petit effet à Mischa qui se demande ce que l'on peut bien voir derrière l'écran de sécurité. Il oserait presque demander à aller voir, mais le vigile qui lui fait la fouille au coeur ne semble pas être prêt à l'accepter. Dommage. Ils se retrouvent du côté du Duty Free, et Mischa remet rapidement ses chaussures - se saisit du bras de Killian - et va regarder ces trucs moins cher qu'il trouve malgré tout hors de prix, et se demande s'il n'offrirait pas une petite couverture de voyage pour aller avec le coussin de son meilleur ami. Juste pour le faire râler - hein ?? BREE — « J’aurais besoin d’une épaule, j’ai prévu de dormir pendant ces heures de vol » Encore une fois il lève les yeux au ciel, et se tourne vers la blonde pour la regarder d'un air sceptique. MISCHA — « Comment vous pouvez penser à dormir ? On va à Vegas ! VEGAS Dingoes ! On devrait s'offrir un de ces bouquins sur Vegas - genre guide Micheline - et regarder tous les trucs qu'on va pouvoir faire ! » Propose-t-il avec des étoiles dans les yeux, prenant la main de Bree et de Killian pour les guider dans le premier presse-librairie-kiosque-et bordel en tout genre qui passe.  
Rapidement il se retrouve devant les guides, et en trouve quelqu'uns sur Vegas dont il se saisit sautillant comme pour demander l'autorisation de les acheter. « MISCHA — « Kiki ! Kiki ! Tu feras le programme avec moi hein hein hein ?? Alllleeeeeeeeeeer ! Faut qu'on aille au casino ! Et qu'on aille voir Elvis ! Et et ... Faut qu'on voit le spectacle de Céline Dion ! Ou de Madonna ! »  Lance-t-il à voix haute, trépignant devant ses deux meilleurs amis comme un gamin le matin de Noël. MISCHA — « ALLLEEEEEEEEEEERR ! Bree, Alex, dites oui ! » 



mischen  On dit que la musique adoucit les mœurs, et les grands artistes amoureux de mélodie, d’harmonie, de chant et de solfège n’ont cessé au cours du temps d’être inspirés par le murmure de ce langage universel. Chanteurs, chefs d’orchestre, écrivains ou compositeurs célèbres, tous ont l’oreille musicale.


Revenir en haut Aller en bas
avatar




STUDENT — l'élitisme est maitre mot


☆ date d'arrivée : 18/10/2015
☆ potins balancés : 584

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Dingoes in Vegas (dingoes band)   Mar 31 Mai - 18:41


       
Dingoes in VegasMischa ~ Alex ~ Bree & Killian
       

       
Dingoes in Vegas

       
Se faire remarquer, il en a l'habitude. Quand il est avec Mischa uniquement. Il n'y fait même plus attention aux regards qui se tournent vers eux, aux gens outrés ou amusés. Mischa lui tire la langue, Bree signale que si on veut être près d'un gamin, ils en avaient un dans le groupe. Il se met à rire et ne peut pas la contredire. Lui il veut dormir, pas tout le long du voyage mais au moins une partie vu le temps que ça va durer. Bree semble de cet avis mais c'est sans compter sur la pile électrique. Il regarde Mischa, Alex, Bree et dit aux deux derniers :

Je crois qu'on va devoir l'assommer.

Avec Killian c'est "on verra". Une fois sur place, il sera peut-être émerveillé, il va potentiellement s'amuser mais pour l'instant, il allait se taper un vol qui durerait une éternité et ça, ça l'éclate moins, surtout qu'il ne pourra pas fuir Mischa !

MISCHA — « J'me mets au milieu, j'aime pas être à l'écart. »

Preum's pour le hublot, je veux dormir tranquille dans le fond.

Mais Mischa est infernal déjà, il saute partout et parle de guide...Micheline ? Bordel qu'il est con ! Mais il ne peut pas s'empêcher de se marrer en secouant la tête. Il le traîne dans le Duty-Free et embarque Bree en même temps. Il a peur de ce que son pote pourrait encore pondre comme connerie, il serait bien foutu de s'acheter une casquette jaune en forme de poulet et de s'amuser avec ça tout le long du voyage...Et même là bas.

« MISCHA — « Kiki ! Kiki ! Tu feras le programme avec moi hein hein hein ?? Alllleeeeeeeeeeer ! Faut qu'on aille au casino ! Et qu'on aille voir Elvis ! Et et ... Faut qu'on voit le spectacle de Céline Dion ! Ou de Madonna ! »

Là, il commence à flipper et à faire une drôle de tête ! Il doit faire de grands yeux terrifiés en fait ! Il ne veut pas trop le casser dans son élan mais autant ils n'ont rien à débourser pour le voyage, autant ça doit pas être donné tout ça et s'ils commencent au casino, le risque, c'est de dépenser ce qu'il n'ont pas. Ouais trop responsable Killian, il devrait se lâcher un peu.

Céline Dion, tu oublies, pas avec moi en tous cas. Et Madonna...Fais gaffe, elle aime les petits jeunes.

Il a pas dit non pour le reste...On verra, peut-être...Mais Dion c'est NON ! Ça ne l'étonne pas tant que ça qu'il veuille la voir, il a vraiment des goûts de tapette. Mais il ne se pose plus de questions à force, en tous cas, pas tant qu'il ne l'embrasse pas sur le front comme l'autre jour.

Il va être l'heure je crois, prends ton bouquin, Mischeline, nous fais pas rater le vol !


Spoiler:
 

       
(c) crackle bones

       


Music is the only way I can communicate.
Revenir en haut Aller en bas
avatar




STUDENT — l'élitisme est maitre mot


☆ date d'arrivée : 17/11/2015
☆ potins balancés : 323

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Dingoes in Vegas (dingoes band)   Mer 1 Juin - 14:02

Dingoes only
« Dingoes in Vegas »
Vegas quoi. On s'était retrouvés tous les quatre dans l'aéroport, et visiblement, on était tous surexcités. Oui, tous, même Killian ... Mais à sa façon quoi. Le bassiste du groupe était un caractère à lui seul, et même si généralement on s'entendait facilement - être les deux plus calmes du groupes nous avait poussé à former une alliance contre nos deux jeunes délurés qu'on ne savait pas comment tenir -, je n'hésitais pas vraiment à lui dire d'aller faire l'ours ailleurs si c'était nécessaire. Là, pour le moment, ça n'était pas nécessaire, et c'était tant mieux ! L'ambiance était bonne, Mischa intenable - plus que d'habitude -, mais pour le moment tout le monde rigolait plus ou moins. Bree avait même pris la tête des opérations, gérant le passage obligatoire vers la soute pour nos quelques maigres bagages, le placement en ligne pour quatre Dingoes au milieu, et le passage obligatoire de fouille. Et pendant ce temps-là, on m'avait conseillé de m'asseoir à côté de Mischa en bon gamin qu'il était. Ou de l'assommer. Un rire sonore m'échappa, faisant se tourner des têtes, mais je n'en avais cure. Je préférais me tourner vers Bree.

« On devrait laisser Mischa à côté de Killian, pour qu'il puisse l'assommer à sa guise, qu'en penses-tu ? » Elle trouverait normalement que c'est une merveilleuse idée, de laisser l'ours râleur s'occuper de canaliser le plus électrique de nous tous. Sinon c'était qu'elle ne comptait pas vraiment dormir. « Tu préfères être en bout de rangée ou à côté de Mischa ? »

Parce que moi, qu'est-ce que je m'en foutais ... De même que de prêter mon épaule à la demoiselle pour qu'elle puisse dormir. C'était vraiment un insignifiant détail à mes yeux. Dans tous les cas, ça ne me tuerait pas. Ce qui les tuerait peut-être, c'était d'être emmenés à travers le duty-free par un Mischa tellement électrique qu'il venait de nous inventer le guide « micheline ». Impossible de ne pas en rire, vraiment. Je suivis finalement les trois autres Dingoes à travers leur traversée forcée par Mischa de l'espace, m'amusant pas mal de la façon dont il parlait à l'irlandais. Killian allait le secouer jusqu'à ce que silence s'en suive avant même le décollage de l'avion, c'était certain. Le programme invoqué me fit lever les yeux au ciel, c'était d'un kitsch terrifiant. Seulement, je les laissais faire leur programme, bien décidé à, tout de même, prendre quelques heures shopping à Vegas, histoire de ramener des souvenirs.

Finalement vint l'heure de l'embarquement. Toute une histoire, là encore. Mischa n'arrêtait définitivement jamais. En attendant le décollage, j'avais envoyé les derniers SMS à ma famille avant de passer le téléphone en mode avion, mais aussi argumenté un peu sur le programme avec le reste de la bande, lâchant négligemment que, quoi qu'ils décident, il y aurait un créneau lèche-vitrine pour moi. Une vraie femme sur certains points. Pour le reste, je n'étais pas vraiment chiant ou exigeant, même si une virée au casino ne me déplairait définitivement pas. Finalement, l'avion avait décollé sans encombre et, après une bonne demi-heure de vol, j'avais opté pour le repos. Mettant mes écouteurs et un fond de musique pour éclipser les conversations alentours - et décourager Mischa de me casser les pieds, parce qu'il savait que si je mettais mes écouteurs c'était pour me couper des autres comme ça m'arrivait parfois - et j'avais dormi près de la moitié du vol, rattrapant mon sommeil en retard et emmagasinant le repos qui me serait nécessaire pour survivre à notre petit roadtrip.

Une fois réveillé, le trajet me parut long, l'excitation prenant le dessus, et même si j'avais su un long moment m'occuper - regarder autour de moi, continuer d'écouter de la musique, reprendre une interaction sociale normale avec le monde autour de moi, jouer sur mon portable - la dernière heure fut celle de mon agacement tangible. Ça ne se traduisait pas par de la mauvaise humeur envers les autres, loin de là, mais je ne tenais plus en place. Je battais la mesure de la musique que j'écoutais, mes doigts pianotant ou heurtant en rythme ma cuisse - après que je me sois fait assassiner du regard en pianotant sur le siège de devant et ait manqué d'en venir au ton venimeux avec le quinquagénaire que mon agitation avait rendu passablement désagréable - sans rien trouver de plus efficace pour canaliser mon énergie en trop. La sortie de l'avion fut une distraction bienvenue, et par la suite, c'était un regard d'enfant que j'avais posé sur le monde autour de moi. Les Etats-Unis, ça faisait rêver comme destination, et c'était la première fois que j'y mettais les pieds. J'avais laissé mon regard se balader autour de nous lors de notre transfert en navette vers l'hôtel. J'avais néanmoins une question non élucidée qui avait germé dans mon esprit.

« Au fait, l'hôtel ... Comme ça s'organise ? »

Parce que bon, trois mecs, une fille, fallait voir combien de chambres, de quel taille, et quels affinités joueraient.
acidbrain


White Trash

ACIDBRAIN
Revenir en haut Aller en bas
avatar




ADMIN & ASTRAL — BreeMosh, not Posh


☆ date d'arrivée : 05/07/2015
☆ potins balancés : 1340

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Dingoes in Vegas (dingoes band)   Dim 5 Juin - 23:12

MISCHA – « J’me mets au milieu, j’aime pas être à l’écart. »
KILLIAN – « Preum’s pour le hublot, je veux dormir tranquille dans le fond. »
ALEX – « On devrait laisser Mischa à côté de Killian, pour qu’il puisse l’assomer à sa guise, qu’en penses-tu ? […] Tu préfères être en bout de rangée ou à côté de Mischa ? »
« J’prends le couloir. Plus facile pour aller aux chiottes. »

Haussement d’épaule, fin de la conversation. Et c’est dans cet ordre – du hublot jusqu’au couloir – qu’ils s’installent dans l’avion après avoir réussi à traîner Mischa dans le duty free sans qu’il ait à claquer tout son argent : Killian – Mischa – Alex – Breeony. Belle brochette en partance pour l’aventure, la Grande Aventure ; celle qui insuffle un souffle nouveau dans un quotidien trop terne ou, au contraire, trop oppressant. Posée contre l’épaule d’Alexandre, l’archéologue s’est endormie comme une masse, bercée par le balancement de l’avion (sans pour autant se réveiller dans les zones de turbulence) et par le cachet offert par son directeur de thèse, n’ouvrant qu’un œil pour aller se soulager ou regarder l’air concentré de Mischa s’acharnant sur son sudoku. Sourire aux lèvres, elle sombre dans une série de rêves dont le sens lui échappe, se rappelle momentanément de souvenirs qu’elle pense enfouis, tape du pied dans le vide – fichu réflexe, elle est persuadée d’avoir raté une marche. Marche. Marche ou crève ; l’avion ne crève pas mais, une fois posé sur le sol américain, son moteur s’éteint.

ALEX – « Au fait, l’hôtel … Comment ça s’organise? » Haussement d’épaule de la part de la blonde, alors qu’ils sont en route pour l’hôtel. Elle s’en fou, la Walsh : pour le moment, elle a bien dormi, a réussi à récupérer les autres manquantes. Pourtant, pourtant … elle n’est pas encore tout à fait réveillée, encore somnolente – qu’est-ce qui vient la titiller à parler chambre et organisation ? Elle tourne la tête, regarde le paysage défiler, s’étonne de voir qu’il fait encore jour. Coup d’œil à sa montre : il est à peine 23 heures. 23 heures en Angleterre. Rapide calcul mental, il est 15 heures à Vegas. Début de soirée d’un côté de l’Atlantique, début d’après-midi de l’autre. Long après-midi en perspective, si long … heureusement que Breeony a pu recharger ses batteries.

Crissement de pneus, la navette les dégueule au pied de l’hôtel avant de repartir en sens inverse dans un nuage de fumée. Bagage en main, Breeony remonte vers l’accueil, un sourire naissant à la commissure de ses lèvres. Elle le touche du bout des doigts, le rêve américain, elle l’a à portée de main. Et l’excitation, jusque-là contenue, semble être à deux doigts d’exploser.
BREE – « Putain les mecs, j’y croyais pas. Mais … en fait … fuck me », commence-t-elle, tâtonnant, avant d’éclater de rire. Elle attrape Mischa par le bras, le traîne dans son sillage sans lui laisser le temps de riposter. Au final, elle en a besoin, de ça : de cette possibilité de changer d’air et de rencontrer d’autres personnes sans se sentir jugée. C’est qu’elle s’en fou, la Walsh, du regard des autres. Elle se moque de ce qu’ils peuvent bien penser, préfère continuer son bout de chemin, dans son monde. Elle sait ce qu’elle vaut, au fond, et sait pertinemment qu’il y aura toujours des personnes pour critiquer. D’autres pour complimenter. Alors, pourquoi se prendre le chou et vivre dans leur regard ? En attendant, alors qu’elle entre dans l’entrée, elle se tourne une dernière fois vers son groupe d’amie.
BREE – « J’en ai rien à foutre de comment on s’organise, j’ai le gosier sec. On a cinq minutes pour poser nos valises, je veux nous voir goûter et profiter de ce que le bar a à offrir. On m’suit ? »


bad habits; baby get our head down
baby got our head down to the ground. looking for a stranger. looking for a stranger to love. you got to dot your i's and cross your t's. you gotta let you, come with me - the kooks (bad habits)⊹ sign par noah
Revenir en haut Aller en bas
avatar




ASTRAL — against the system


☆ date d'arrivée : 18/07/2015
☆ potins balancés : 1083

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Dingoes in Vegas (dingoes band)   Mar 7 Juin - 16:52

Dingoes in Vegas
Misch, Kiki, Alex & Bree
Guide Michelin en main, Sudoku dans l'autre, il se retrouve coincé entre Killian - qui dort - et Alex - qui écoute sa musique - se tournant parfois frénétiquement vers Breeony qui semble décidé à ne pas rentrer dans son jeu. Derrière lui il y a une gamine qui tape dans son siège. Ca l'fait chier, au bout d'un moment, il se met sur les genoux, et va la regarder avec de gros yeux qui la font marrer - crétine de gamine - ils font quelques parties de chifoumi - avant de Killian ne râle sur son manque de maturité et qu'il l'oblige à reprendre sa place, lui fourrant son sudoku dans les mains en grommelant il ne sait quoi. Alors il tente de se concentrer, rempli une case, deux, trois. Un sudoku, deux - trois. Puis ca l'ennuie, il préfère colorier les cases vides en noires. Puis les ronds fermés des chiffres déjà présents, où il fait des petits yeux de chats. Il en vient à oublier le jeu pour dessiner Killian avec sa basse, ou Alex et sa batterie - il bat la mesure en même temps ce qui fait sourire le guitariste. Puis il en vient à des dessins érotiques du kamasutra qu'il invente - ou pas - il se dit qu'il doit garder ça pour le montrer à Eden - et se marre. Même les films qu'ils passent dans l'avion n'ont pas raison de son excitation. Il se tourne, se retourne, regarde les yeux, finis pas dessiner une moustache sur l'épaule de Killian - parce que quand il a voulu le faire sur son visage Alex lui a lancé un pssschit comme ces sons qu'on lance à un chien pas sage.

Ils arrivent, le Dingoes n'ayant pas dormi - jamais - et ayant encore toute l'énergie d'une dizaine de girafes lors de la troisième mi-temps. Ca l'fait marrer, il suit les autres, ou mène la marche - ou alors est-ce Bree à ses côtés qui joue encore les commandant tour ? - et vont chercher les valises. Un p'tit saut sur le tapi roulant, le vigile le regarde de travers, il fait mine d'être tombé. Ou pas. Prends les deux valises, et les voila dans la voiture - direction l'hôtel comme l'a écrit Ezeckiel dans son dossier explicatif. ALEX — « Au fait, l’hôtel … Comment ça s’organise? »  Il ouvre le dossier, prend la feuille de réservation, et la détaille avant de se mettre à rire. MISCHA — « On a deux chambres mitoyenne - avec une porte au milieu et tout. Deux chambres de deux. » Lance-t-il pour mettre les autres au défis de régler ce problème. Lui s'en balance, il a déjà invité les trois autres dans son lit - n'y voyez là aucun méfait. Et il sait que rien ne peut l'empêcher de dormir : ni les coups de pied de Killian, ni les ronflements de Bree ou les tendances somnambule d'Alex. Au contraire, ca le fait rire.

ils arrivent sur place, apparemment ca leur plait. Ca plait à Breeony, et si Madame est heureuse alors Madame ne sera pas râleuse. Quoi que la plus râleuse de tous reste Killian. Espérons que Miss-Beau-Gosse sera aussi satisfaite que la jolie blonde. En parlant d'elle, elle a les yeux aussi ouverts que ceux d'une chouette - ce qui lui donne un drôle d'air - et s'esclaffe comme si enfin elle réalisait qu'elle n'était plus dans l'avion en train de dormir comme une masse. BREE — «  Putain les mecs, j’y croyais pas. Mais … en fait … fuck me »  Elle prend son bras, il se marre, se laisse faire, la suit. Il la suit toujours la Bree, de toute façon il n'avait pas à se faire prier - c'est lui qui aurait fini par saisir son bras pour la faire parcourir le hall et partir à la découverte des lieux. BREE — «  J’en ai rien à foutre de comment on s’organise, j’ai le gosier sec. On a cinq minutes pour poser nos valises, je veux nous voir goûter et profiter de ce que le bar a à offrir. On m’suit ? »  MISCHA — « Trois minutes. Let's go. » négocie-t-il, avant de prendre la direction de l'accueil, de filer sa réservation, de récupérer les clés - après mainte vérifications d'identité de chacun que le Dempsey prend en trépignant d'impatience sur place. Les voila avec leur passe magnétique - la grande classe - à s'enfoncer vers les ascenseurs pour monter huit étages. Chouette. Il appuie sur le bouton comme un taré, attend que les inconnus en descendent pour y monter, avec les autres, court dans les couloirs jusqu'aux chambres 876 - 875 et ouvre l'une des portes où il balance ses affaires, voyant à peine les deux lits - ou le lit double ? - l'écran plat, les fenêtres sur la ville, la salle de bain et tout l'bordel. C'est pas un cinq étoiles, c'est un hôtel moyen - ca lui va bien il sait pas ouvrir les bouteilles de champagnes qu'ils offrent dans les palaces (enfin à ce qu'on dit).

Il tape dans ses mains, surexcité et rebrousse chemin en tenant fermement la main de Bree dans la sienne. Arrivés dans le bar il trouve des tabourets devant le barmaid à l'allure de Tom Cruise, et lui fait un grand sourire : MISCHA — « On oublie les bières à la con - regard vers les autres british - Qu'est-ce qu'on boit de cool à Vegas, Mate ? » Demanda-t-il en le fixant, les étoiles dans les yeux. MISCHA — « Tu peux nous faire un numéro comme dans Cocktails ? Et m'apprendre ? J'toujours voulu faire voler des bouteilles. » Lâche-t-il, totalement inconscient, totalement lui, totalement assoiffé.






mischen  On dit que la musique adoucit les mœurs, et les grands artistes amoureux de mélodie, d’harmonie, de chant et de solfège n’ont cessé au cours du temps d’être inspirés par le murmure de ce langage universel. Chanteurs, chefs d’orchestre, écrivains ou compositeurs célèbres, tous ont l’oreille musicale.


Revenir en haut Aller en bas
avatar




STUDENT — l'élitisme est maitre mot


☆ date d'arrivée : 18/10/2015
☆ potins balancés : 584

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Dingoes in Vegas (dingoes band)   Lun 13 Juin - 19:39


       
Dingoes in VegasMischa ~ Alex ~ Bree & Killian
       

       
Dingoes in Vegas

       
Ilssont à peine arrivés que c'est déjà du grand n'importe quoi. Bon. Quand c'est comme ça, il ne faut pas chercher loin, le grand n'importe quoi est créé par Mischa, toujours. Lui, il voulait dormir dans l'avion et Mischa s'est éclaté à lui dessiner des moustaches sur le bras. Quand il a vu ça, il l'a regardé d'un air dépité en lui demandant quel age il avait. Idiot. Il n'y a bien que lui pour faire des gamineries pareilles. Il avait secoué la tête, levé les yeux au ciel, on aurait dit qu'il se baladait avec un gamin, heureusement qu'Alex était là pour tempérer les choses. C'est vrai qu'il l'aurait bien assommé par moments. Le voyage est assez long comme ça, fallait qu'il dorme. Quand ils arrivèrent enfin à Vegas et qu'Alex a demandé comment ils s'organisaient et que Mischa a décrit les chambres, Killian a vite choisi. Alors que Bree et Mischa faisaient l'andouille un peu plus loin, il dit à Alex :

Je crois que pour toi comme pour moi il est hors de question de dormir avec cette pile électrique. On se partage une chambre à deux ?

Ce sera mieux. Moins stressant, plus reposant. Si ni l'un ni l'autre ne veut de Mischa, forcément, c'est Bree qui se le coltine mais Killian ne se voyait pas dormir avec elle de toutes façons, pas après ce qu'il s'était passé dans la voiture...Pour une fois qu'ils étaient seuls plus de dix minutes...Il se désespère lui même. Ils vont poser leurs affaires, Bree lance le mouvement pour aller picoler. Pourquoi pas. Il est quelle heure ? Il en sait rien, il est paumé avec le décalage horaire et les heures de trajet. Il aurait bien aimé une douche après un trajet pareil mais ils se font déjà embarquer par les deux têtes brûlées du groupe.

Pas de bières, le mot d'ordre est donné. Mischa demande des cocktails. Lui, il prend un truc à base de gin, il sait pas ce que c'est mais ça a pas l'air dégueulasse. Pourquoi pas, autant profiter. Si le voyage et l'hotel sont payés, le superflu ne l'est pas. Killian n'est pas radin mais il n'est pas riche et si les salles de casino lui font de l'oeil, il va éviter, ou du moins, il veut éviter. Si ça se trouve, il gagnerait le pactole et il ne s'emmerderait plus de savoir combien lui a coûté ce putain de cocktail. On peut rêver.

Mischa, arrête d'embêter le monsieur ! Il le gronde comme on reprend un gamin. Il commence à réaliser où il est, ouais il est lent. Et il a envie de faire des trucs. Il sait pas trop quoi. Pas voir Céline Dion, Madonna ou un semblant d'Elvis ça c'est sûr. Un truc pas kitsch, un truc cool, à son sens.

Alors, à part picoler, on fait quoi ? Maintenant qu'on y est, autant profiter ! Alex, une idée ?

Parce que Alex, c'est le plus posé, il va surement lui proposer un truc sympa et pas complètement déjanté. La partie je fais des conneries je sais plus comment je m'appelle, ce sera plus tard, en soirée...


       
(c) crackle bones

       


Music is the only way I can communicate.
Revenir en haut Aller en bas
avatar




STUDENT — l'élitisme est maitre mot


☆ date d'arrivée : 17/11/2015
☆ potins balancés : 323

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Dingoes in Vegas (dingoes band)   Lun 29 Aoû - 16:09

Dingoes only
« Dingoes in Vegas »
Les Dingoes avaient survécu à l'avion. C'était déjà une très bonne chose parce que Mischa aurait aussi bien pu se faire étrangler par Killian avant même que l'avion ne touche le Nouveau Monde. Chose qui aurait été vraiment dommage. A la navette. Même que j'en avais profité pour demander comment les chambres s'organisaient, vu que c'était quand même important pour déposer nos bagages. Et ça avait fini par organiser deux duos. J'avais acquiescé sans une hésitation à la proposition de Killian de partager la chambre, ça serait toujours moins fatiguant pour nous que de supporter l'une ou l'autre des piles électriques qui nous accompagnaient. A l'arrivée à l'hôtel. Même si Bree s'était d'un seul coup senti d'une humeur presque trop joyeuse et avait traîné Mischa partout derrière elle en décrétant qu'on n'avait qu'un temps record pour poser nos bagages et descendre boire. A l'interminable attente à l'accueil pour la vérification des identités. Tout le monde s'impatientait, et une fois les pass en main, le top départ de la course à la chambre fut lancé, avec Mischa en tête bien sûr. Et il fallait le supporter jusqu'à nos chambres. Tandis qu'il pénétrait comme un feu follet dans la sienne, je me tournais vers Killian, levant les yeux au ciel, avant de pénétrer dans l'autre chambre et jeter ma valise sur l'un des lits simples de la chambre. Bien, c'était chambre partagée pour lits séparés, et c'était parfait.

Mais le temps pour se poser était déjà écoulé, et il fallait suivre le rythme dans l'autre sens. Tandis que la fine équipe reprenait à toute allure la direction du bar, je suivis le mouvement, réactivant l'itinérance de données de mon téléphone sur la route. En France, il était minuit bien sonné, et vingt-trois heures passées en Angleterre, mais si les feux follets ne s'inquiétaient pas de prévenir leurs proches de leur arrivée, je m'y attelais. Résultat, je marchais à l'aveugle, suivant du coin de l'œil les Dingoes pour ne pas me perdre dans l'hôtel, n'écoutant que d'une oreille distraite ce qu'ils avaient à raconter. Je finis par m'installer sur un tabouret, au bar, toujours le nez sur mon téléphone puisque ma petite famille me répondait rapidement pour prendre des nouvelles de mon voyage, et je commandais sans vraiment m'intéresser au contenu exact un cocktail à base de whisky et de martini rouge. Ça pourrait être pas trop mal. Et finalement, la voix de Killian m'interpellant me fit relever la tête, un sourcil haussé avec curiosité, tandis que je déposais mon téléphone sur le comptoir. Ma réponse fut rapide, un sourire amusé aux lèvres.

« Oh mais vous faites ce que vous voulez mes petits chéris. Moi je ne sors pas de cet hôtel avant d'avoir pu prendre une douche. Non négociable, Mischa. » fis-je en pointant un doigt accusateur vers le fondateur du groupe avant qu'il n'ait eu le temps de répliquer. « Ensuite je suis d'avis de voir ce qui est programmé au Smith Center. Il est trop tôt pour aller au casino de toute façon, c'est beaucoup moins drôle l'après-midi. »

Je haussais finalement les épaules, feignant la négligence. Ce n'étaient que des idées, à vrai dire. Après une douche, je suivrais le mouvement, de toute façon.
acidbrain


White Trash

ACIDBRAIN
Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dingoes in Vegas (dingoes band)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dingoes in Vegas (dingoes band)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fallout New Vegas!
» Fallout New Vegas
» [MOC] Bionicle Rock Band...
» Band pass avec 18G401
» Rainbow six vegas 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jusqu'à l'excès  :: Oxford, Royaume-Uni :: Worldwide :: Las Vegas-
Sauter vers: