AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « I'll be back for you » † Tessa G. O'Sullivan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar




STUDENT — l'élitisme est maitre mot


☆ date d'arrivée : 15/05/2016
☆ potins balancés : 112

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: « I'll be back for you » † Tessa G. O'Sullivan   Dim 15 Mai - 22:17

Tessa Gabriella O'Sullivan
Let the sky fall.


identification complète Tessa de mon premier prénom. Non pas Theresa comme pas mal le pensent, mais Tessa, simplement. Mon second prénom, c'est Gabriella. Et comme le reste de la famille, je suis une O'Sullivan. âge Je m'en vais tout doucement sur ma vingtième année. lieu/date de naissance Même punition que mes aînés, je suis née à Killarney, en Irlande. Ça me laisse un accent quand je parle. Si vous voulez me souhaiter un joyeux anniversaire, la date c'est le 15 août 1996. études suivies et année J'ai fait ma dernière rentrée en deuxième année de biologie.  job Je ne suis pas riche, bien au contraire même. Alors j'enchaîne les petits jobs mal payés. Je suis principalement vendeuse au marché couvert, chez Ansari. orientation sexuelle A priori hétérosexuelle Mais j'avoue ne pas avoir exploré plus la question. statut Totalement célibataire et c'est parfait ainsi. statut social ££££. caractère Intelligente ҩ Méfiante ҩ  Discrète ҩ Impatiente ҩ Vive d'esprit ҩ Impulsive ҩ Douce ҩ Rancunière ҩ Ironique ҩ Enjouée ҩ Maniaque ҩ Jalouse ҩ Déterminée ҩ Calculatrice ҩ Peu bavarde ҩ Sportive ҩ Bornée ҩ Facilement nerveuse ҩ Parfois naïve ҩ Peu sûre d'elle ҩ Émotive ҩ Reste forte en apparence en toute occasion ҩ Travailleuse ҩ Insomniaque ҩ Timide groupe Étudiante pour le moment. avatar La ravissante India Eisley.

Welcome to the jungle
Je suis la benjamine d'une fratrie soudée ; j'ai deux frères aînés ҩ J'ai grandi en Irlande, ça forge le caractère et l'accent ҩ Notre famille n'a jamais roulé sur l'or, alors j'ai appris à me contenter des plaisir les plus simples de la vie ; un toit au dessus de ma tête et de l'amour autour de moi ҩ Petite, j'étais passionnée de chevaux ; Les moyens manquant, je n'ai jamais pu prendre de cours d'équitation, mais je descendais souvent jusqu'à une pâture pour regarder les poulains gambader tout l'été ҩ J'ai toujours été la plus calme de la fratrie, même s'il faut dire que de nous trois, il n'y a pas vraiment eu de délinquant juvénile ҩ Même si toute ma famille m'a entouré depuis toujours, celui dont j'étais la plus proche était incontestablement le premier-né ; Killian ҩ J'ai hérité de pas mal de traits communs avec mon grand-frère, impossible de nier que nous soyons du même sang ҩ Pendant des années il a été mon protecteur et mon confident ; C'était les plus belles années de ma vie ҩ J'ai toujours été bonne élève, très appliquée, très concentrée ; Les résultats scolaires et les bourses d'études ont suivi ҩ Pour augmenter ma moyenne, j'ai pris des options en classe, et surtout en sport ҩ J'ai appris à tirer à l'arc en option ҩ Pour me faire de l'argent de poche, j'ai enchaîné pas mal de petits boulots plus ou moins plaisants ҩ J'avais douze ans la première fois que j'ai pu monter à cheval, en échange de services rendus ; Je ne suis pas ce que l'on peut appeler une bonne cavalière mais une balade dans les plaines au pas suffit à me combler et c'est de toute façon le grand maximum que mon budget inexistant me permet encore maintenant ҩ J'ai eu une enfance heureuse et relativement insouciante ; seulement les choses ne sont pas faites pour durer ҩ J'avais quatorze ans lorsque mon grand-frère a décidé de quitter la famille ; c'était un coup dur mais il avait promis de revenir, je me suis accrochée à cette promesse ҩ En six ans, je ne l'ai revu que trois fois ; pour cette raison, je lui en veux énormément ҩ  J'ai coupé les ponts avec Killian environ un an après son départ, lui jetant au visage ce que j'avais sur le cœur via Skype ; Depuis, les seules nouvelles qui s'échangent entre nous le sont par nos parents, et encore, c'est assez rare ҩ Depuis ce jour, je me suis renfermée sur moi-même, ne trouvant plus qu'à moitié ma place à la maison ; Il fallait dire que personne ne me connaissait aussi bien que mon grand-frère, et que personne n'a essayé de me comprendre après lui ҩ  Malgré tout, j'aime sincèrement ma famille et le seul à qui je tienne rigueur de ce décrochage, c'est Killian ҩ Je me suis acharnée dans mon travail à la suite de ça, c'est ce qui m'a permis de poursuivre mes études grâce à diverses bourses ҩ  Certains disent que je suis passée à côté de ma jeunesse, je pense juste que je n'ai pas le même penchant pour l'excès qu'eux ҩ  Ma rentrée à Oxford s'est faite tardivement ; une place en biologie pour une boursière s'est libérée en cours d'année et j'ai sauté sur l'occasion, je suis donc une vraie petite nouvelle ҩ  Je sais que je finirais par croiser mon aîné ici, mais je ne sais définitivement pas comment je vais réagir ; encore moins comment lui va le faire ҩ Je vis dans un minuscule appartement humide et mal isolé mais c'est tout ce que mes économies me permettent ҩ  J'ai un travail étudiant à côté de ma bourse pour réussir à joindre les deux bouts.

The story of my life
Je m'appelle Tessa, et je suis la dernière née, la petite troisième, de la famille O'Sullivan. Avant moi, il y a eu deux garçons. Contrairement à ce que l'on aurait pu croire, ils ne m'ont pas fait la vie dure, bien au contraire. Des premiers souvenirs que j'ai, je ne garde qu'un goût incroyablement doux. J'ai toujours été traitée en petite princesse, bien qu'aucun caprice royal n'ait suivi ce traitement de faveur. J'ai toujours su que je ne pouvais pas me le permettre. Nous ne roulions vraiment pas sur l'or, mais ça n'a jamais empêché ma famille de m'entourer d'amour. Nous mangions à notre faim, nous avions une petite maison décente où vivre, et des habits propres. Voilà ce que l'argent nous achetait, et c'était suffisant. Comme je vous le disais, il y avait une chose dont on ne manquait pas, et c'était de ces choses vitales mais que l'on n'achète pas ; l'amour. Malgré le travail de notre père qui se tuait presque à la tâche pour subvenir à nos besoin sans parvenir à joindre les deux bouts, malgré ses heures d'absence pour nous permettre de vivre plus décemment encore, il nous aimait. Notre mère nous aimait aussi, d'un amour fort, qui a toujours soudé la fratrie. Il n'y a jamais vraiment eu entre mes frères et moi de bataille acharnée pour prétendre au titre de chouchou de la famille ; il n'y en avait pas vraiment. En temps que seule fille et petite dernière, j'étais la plus couvée, mais pas la plus gâtée. Grandissant en apprenant à aimer les plaisirs simples de notre existence – aller se baigner à la cascade O'Sullivan l'été en faisait partie, tout comme descendre dans la pâture qui jouxtait le lac pour m'asseoir et observer les poulinières suitées qui broutaient en toute paix en faisait partie – je n'avais jamais été vraiment exigeante. De toute façon, mes quelques caprices d'enfant pour des choses aussi immatérielles qu'un vêtement de marque avaient vite été recadrés, et pour cette raison, je n'ai plus vraiment porté d'importance à ce genre de chose en grandissant.

Voilà comment on fait grandir un enfant équilibré. De l'amour, de l'éducation, les choses essentielles de la vie à profusion et les désirs matériels inutiles laissés de côté. Je n'en ai jamais été malheureuse, pas plus que mes aînés ne l'ont été, je pense. Parlons-en, de mes aînés. Définitivement, c'est Killian, le premier né de la fratrie, duquel j'ai été la plus proche. Peut-être parce qu'avec ses six années de plus que moi, il a toujours cherché à me protéger, et il a toujours été très posé. J'ai passé un temps fou avec lui, et j'ai pris beaucoup de son caractère. Il fallait dire qu'on avait une relation très fusionnelle et parfois exclusive ; il y avait certaines choses qu'on ne faisait qu'à deux. Il a été mon confident et mon meilleur ami pendant des années, et j'avais une confiance totale en lui. Il m'aidait à faire mes devoirs et remplissait parfois un peu le rôle que notre père aurait du remplir lorsque celui-ci était absent pour le travail. J'y ai trouvé un équilibre, et Killian a toujours trouvé comment me motiver pour que je me donne à fond.

De ce fait, je suis devenue une vraie petite bosseuse. Exemplaire et attentive à l'école, j'ai eu la chance d'avoir ce que l'on appelle une tête bien faite, une tête qui me permette d'obtenir d'excellentes notes en classe pour le travail que je fournissais. Grâce à cela, tout ma scolarité a été payée par des bourses au mérite, ce qui a considérablement arrangé mes parents. C'était une épine de moins dans leur pied, un trou de moins dans leur budget, même s'il faut dire qu'ils auraient fait le maximum pour que je puisse au moins avoir un diplôme, même s'ils n'auraient pas pu me payer une grande école. J'ai toujours su que mes parents feraient tout ce qu'ils pourraient pour moi, de même que Killian, qui avait arrêté tôt l'école afin d'aider nos parents à joindre les deux bouts. J'ai souvent admiré cette volonté qu'il avait de nous aider à nous en sortir. Nous sommes pratiquement toujours passés avant lui, et il n'a jamais rien attendu en retour. Il a toujours forcé mon admiration. Mon grand-frère a été mon modèle, mon appui, et le point d'ancrage d'une grande partie de mon enfance.

J'avais quatorze ans lorsqu'il est parti, et ça a été une période très difficile. Quand il nous a annoncé son désir de partir, j'ai fait tout ce que j'ai pu pour l'en dissuader, mais tout ce que j'ai pu gagner, c'est la promesse qu'il reviendrait régulièrement. Alors, après son départ, je me suis accrochée aux moments qu'on passait sur Skype le soir, et j'ai attendu qu'il revienne. Trois fois. En un an, il est revenu trois fois. Trois malheureux allers-retours qui ne duraient jamais plus d'un week-end ; jamais plus que le temps d'un battement de cil. Cette même année, j'ai coupé les ponts avec lui ; une dernière conversation pleine de rage nous a séparés, je lui ai dit ce que je pensais de cette promesse à peine tenue, et c'est la dernière fois que j'ai adressé la parole à mon frère. Ça n'a pas été très facile après, de ne plus avoir personne sur qui compter, mais j'ai rebondi autrement ; j'ai fait mon maximum en cours pour obtenir la meilleure bourse possible, pour enseigner dans la meilleure école imaginable, et sortir major de promotion. Je me suis légèrement éloignée de mes parents et de mon frère restant, dans cette période, mais ils avaient décidé de me laisser faire ce qu'il me plaisait, tant que je ne dérogeais pas aux règles de vie commune sous leur toit. Et même si je n'étais plus aussi proche d'eux qu'avant, ils sont restés mon oxygène et mon sang, et je n'ai jamais regretté de vivre avec eux. J'ai tout fait pour les rendre fier de moi, décrochant mes bourses scolaires, réussissant mes années et travaillant un peu à côté afin de ramener un peu d'argent quand même, de faire des économies pour palier à des frais qu'une bourse ne pourrait pas couvrir.

Et le Graal est arrivé pendant ma deuxième année de biologie dans une petite fac irlandaise. L'une des universités dans laquelle j'avais fait une demande de bourse venait de voir un élève partir, et une place pour une boursière se libérer. Même si l'année touchait à sa fin, rien ne m'empêchait de déménager sur un week-end, en trouvant un petit meublé à moindre coup, et d'intégrer le programme scolaire avant les examens de fin d'année. Rien, pas même la motivation. Alors, une fois mes parents et mon frère prévenus, je suis descendue en Angleterre sur une première durée de deux jours, pour remplir toutes les formalités administratives de l'école et signer le bail de ma minuscule chambre d'étudiante sous les combles – humide, décrépie, mais munie d'une kitchenette et d'une micro salle de bain privative – et la semaine suivante, bagages sur le dos et cours dans les bras, j'ai pris possession de mes nouveaux quartiers.

Alors, Oxford, me voilà !

Que répond le petit whisky à ces QUESTIONS TORDUES ?
Que représente Oxford pour toi ? C'est là que mon frère est venu se terrer. C'est aussi là que j'ai obtenu ma bourse d'études. Alors au fond … Je m'en fous un peu d'être ici ou ailleurs, l'important c'est que je puisse étudier et finir par avoir un bon boulot pour quitter la galère dans laquelle j'ai grandi.
Plutôt bon verre de scotch ou shots de tequila ? Je ne suis pas spécialement alcool mais je suis quand même plutôt shots de tequila, et de loin. Le scotch ça coûte trop cher de toute façon.
Il parait que le sexe c'est mal, t'en penses quoi toi ? Bah … Que ceux qui ont dit ça devaient avoir de sacrés manches à balai en guise de partenaire. Faut trouver quelqu'un d'un minimum doué pour que ça roule, vous voyez.
As tu fait quelque chose dont tu n'es pas très fière ? C'est le moment où je me confesse c'est ça ? Vous avez frappé à la mauvaise porte.
Ça te fait quoi quand l'Oxymoron publie des infos sur toi ? Il sait que j'existe au moins ?
Je suis sûr que tu as une petite manie insupportable, laquelle? Il paraît que j'ai tendance à piquer les gens, verbalement j'entends. Un peu de cynisme et d'ironie. On dit que c'est insupportable, quand je m'y mets.

pseudo/prénom Rubyx, Allou, la chieuse, ça dépend de qui me parle. Bloody à la base. âge 20 ans incessamment sous peu, mon dieu je vieillis ! lieu d'habitation Ch'est le nôôôôd. où as-tu connu le forum Je cherchais des gifs la première fois, et maintenant j'suis amoureuse de ce lieu, c'est ça le truc. t'en penses quoi? J'l'aime. J'vous aime. Scénario ou Inventé? Inventé sur une idée de base de Kiwi. Voulez-vous un parrain pour vous aider sur le forum ? Non merci ça va aller j'suis devenue une grande je crois. un dernier mot? Eh bah non j'vous laisserais pas tranquille, me revoilà pour vous casser les pieds avec la p'tite Tessa toute choupinette !

Code:
[b]India Eisley[/b] ✗ Tessa G. O'Sullivan


she just ran away
I miss the one that you were. But the one that you've become, i hate her. She's not you. And I liked you so much, what a waste of time. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar




STUDENT — l'élitisme est maitre mot


☆ date d'arrivée : 18/10/2015
☆ potins balancés : 584

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: « I'll be back for you » † Tessa G. O'Sullivan   Dim 15 Mai - 22:30

Toi ! :11: :12: :11: :12: :11: :12: :11: :12: :11: :12: :11: :12::11: :12: :11: :12: :11: :12: :11: :12: :11: :12: :11: :12:


Music is the only way I can communicate.
Revenir en haut Aller en bas
avatar




STUDENT — l'élitisme est maitre mot


☆ date d'arrivée : 15/05/2016
☆ potins balancés : 112

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: « I'll be back for you » † Tessa G. O'Sullivan   Dim 15 Mai - 22:31

:dr: Contente que mon arrivée te fasse tant d'effet grand frère :rubix: je vais t'en faire voir de toutes les couleurs maintenant que je suis là :james:


she just ran away
I miss the one that you were. But the one that you've become, i hate her. She's not you. And I liked you so much, what a waste of time. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar




STUDENT — l'élitisme est maitre mot


☆ date d'arrivée : 18/10/2015
☆ potins balancés : 584

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: « I'll be back for you » † Tessa G. O'Sullivan   Dim 15 Mai - 22:33

Mais j'espère bien :rae: Je n'attends que ça :rae: Et Mischa va se prendre un pain ! :/


Music is the only way I can communicate.
Revenir en haut Aller en bas
avatar




TEACHER — guide du savoir.


☆ date d'arrivée : 03/09/2015
☆ potins balancés : 695

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: « I'll be back for you » † Tessa G. O'Sullivan   Dim 15 Mai - 23:46

OH MON DIEUUUUUUUU TON AVATAR, TA FICHE EST JOUISSIVE :bave: :bave: 🙇
REBIENVENUE PARMI NOUUUUUUUUUUUUUUUUUS ! :coeur: :coeur:



I am not nothing. I was never nothing.
Revenir en haut Aller en bas
avatar




ADMIN — Wisdom's speaking to you


☆ date d'arrivée : 06/12/2014
☆ potins balancés : 2583

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: « I'll be back for you » † Tessa G. O'Sullivan   Lun 16 Mai - 10:03

Félicitations, tu es validée !
   jusqu'à l'excès
   
GOSH. J'aime beaucoup Tessa. Et quel couillon ce frère de ne revenir que TROIS fois :fuck: :fuck: J'arrive te valider :love:

Sinon, j'ai lu : "Voilà comment on fait grandir un enfant équilibré" ... ca ne m'aurait pas étonné :face:

   Vérifie que ton avatar est dans le bottin. Tu intègres, à partir de maintenant, les Oxford Student. Tu peux à présent te balader et poster dans tout le forum comme bon te semble. Tu peux aller demander des liens, des rps, ou encore intégrer un club ! Ouvres toi une page Instagram, et crées-toi un téléphone portable ! Tu peux aller flood ou discuter sur la Chatbox ! N'hésites pas à proposer un scénario ou à poster une recherche de lien important ;) Si tu as des questions n'hésite pas :coeur: Et surtout éclates toi sur Jusqu'à l'exces !






i really want you to hate me
i'm only happy when it rains. i'm only happy when it's complicated. and though i know you can't appreciate it. i'm only happy when it rains × garbage by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
avatar




STUDENT — l'élitisme est maitre mot


☆ date d'arrivée : 15/05/2016
☆ potins balancés : 112

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: « I'll be back for you » † Tessa G. O'Sullivan   Lun 16 Mai - 10:11

Oui oui oui grand-frère, on va bien s'amuser :hero:

Merci Seyrachouuuuu :rubix: Je trouvais India toute mimichou et parfaite dans le rôle de la p'tite sœur mi-ange mi-démon de Killian :v: (Enfin, démon juste avec lui, en fait :47:)

Merci Rae :rubix: Elle est peut-être pas si équilibrée que ça, t'as raison, on verra :face: J'remplis mes formalités administratives restantes de ce pas :v:


she just ran away
I miss the one that you were. But the one that you've become, i hate her. She's not you. And I liked you so much, what a waste of time. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar




STUDENT — l'élitisme est maitre mot


☆ date d'arrivée : 18/10/2015
☆ potins balancés : 584

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: « I'll be back for you » † Tessa G. O'Sullivan   Lun 16 Mai - 10:26

Pas qu'avec Killian ! À mon avis qu'il ne faudra pas trop s'y frotter :perv:


Music is the only way I can communicate.
Revenir en haut Aller en bas
avatar




ADMIN & RIOT — sexiest teacher


☆ date d'arrivée : 08/12/2014
☆ potins balancés : 5082

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: « I'll be back for you » † Tessa G. O'Sullivan   Lun 16 Mai - 15:14

Validée tellement vite :mdr:

Bienvenue alors :love:


Breeony I. Walsh : "Je m'enfile des gens au lieu de les prendre ... par les sentiments"
L. Alice Kensington : Ca fait très Eliakimesque comme déclaration

Revenir en haut Aller en bas
avatar




STUDENT — l'élitisme est maitre mot


☆ date d'arrivée : 15/05/2016
☆ potins balancés : 112

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: « I'll be back for you » † Tessa G. O'Sullivan   Lun 16 Mai - 19:13

T'as vu ça ? En même temps Kiwi avait déjà donné son aval sur la fiche :mdr:


she just ran away
I miss the one that you were. But the one that you've become, i hate her. She's not you. And I liked you so much, what a waste of time. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « I'll be back for you » † Tessa G. O'Sullivan   

Revenir en haut Aller en bas
 
« I'll be back for you » † Tessa G. O'Sullivan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» GayZor support'sitoire // Come back
» 2010 Michael J.Fox Back to the Future spécial 25 ans !
» Chicago Bulls ... are back to business
» *Back to the ruins par tifil
» Back to the Future, devenez Marty Sackfly

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jusqu'à l'excès  :: Administration universitaire :: Bureau des admissions :: Inscriptions acceptées-
Sauter vers: