AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 économie et gestion (angelus & liloo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar




ADMIN — les maitres du royaume


☆ date d'arrivée : 08/01/2015
☆ potins balancés : 628

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: économie et gestion (angelus & liloo)    Jeu 9 Juin - 15:55

économie et gestion
Liloo & Angelus
Stage pour les entrepreneurs; ou les entreprises. Une bande de pingouins déguisés avec des costumes trois pièces terriblement guidés, qui font mine de s'intéresser à l'économie mondiale pour justifier leurs désirs de monter encore des affaires pour se faire plus d'argent - si cela est possible. La raison de la présence de Liloo Gonzales à une telle réunion n'était pas très originale. Elle aussi se disait qu'il était temps qu'elle se jette dans les affaires - à défaut de se jeter dans le vide, ou de se jeter en l'air. Quoi qu'avec Yani ils n'étaient pas reste en ce qui concernait le dernier; et elle entendait bien profiter de l'étreinte de son petit ami une fois qu'elle rentrerait à Oxford. Deux jours plus tard. Pour l'heure elle devait profiter de l'occasion pour remplir son carnet d'adresse et peut être trouver une idée intéressante. Pas qu'elle n'en avait pas, mais tout ce qu'elle désirait entreprendre était assez colossale pour qu'elle ne puisse considérer le faire seule.
Sa mère désirait ouvrir un hôtel "Gonzales" à Oxford - la chaine à la fois américain, britannique et asiatique avait assez d'ampleur pour que cela ne soit pas vitale; Mais Liloo pensait surtout que sa mère lui rappelait ainsi qu'elle devait entrer dans la vie active. Et que la psychologie c'est bien sympa pour un temps, mais qu'elle était une économiste avant tout. Elle avait un diplôme, dans le domaine, elle parlait pas mal de langue, et elle savait ce qu'il plaisait aux jeunes d'Oxford. Malgré tout elle n'était pas certaine que sa mère apprécierait le genre d'activité en vogue dans la capitale étudiante de la dépravation.

Elle se trouvait là, alors dans une des nombreuses salles où devait se tenir une conférence sur l'économie et la gestion des lieux de villégiatures et de plaisir quand elle se rendit compte que la moyenne d'âge dans la pièce était plus élevés que la sienne - bien que vingt-sept ans ça soit déjà un bon score. Mais que cette moyenne descendait aussi grâce à la présence d'un mec super mignon qui avait pris place à côté d'elle. Elle jouait avec son stylo sur la feuille qu'elle tenait entre ses mains, et se tourna vers lui avec un sourire appréciateur. Il lui disait quelque chose bien qu'elle était sûre de ne lui avoir jamais parlé. « Salut. » Belle entrée en matière. L'exposée commence, elle écoute à moitié, et se rend compte qu'on parle beaucoup des jeunes, des soirées, des jeux d'alcool, de drogue, d'argent. Ca la fait marrer. « J'me demande si ce type a fait ses études à Oxford. » Dit-elle en murmurant se penchant toujours sur le type à côté. « C'qu'il serait cool, c'est d'ouvrir un lieu où ce genre de ... Dépravation est assez bien organisé pour se faire du fric dessus. » Idée qui a germé dans son esprit y a un temps mais qu'elle n'avait pas encore eut l'occasion de mettre en oeuvre.







i wanna be your freaking unicorn
Revenir en haut Aller en bas
avatar




ADMIN — les maitres du royaume


☆ date d'arrivée : 04/07/2015
☆ potins balancés : 148

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: économie et gestion (angelus & liloo)    Ven 10 Juin - 14:59

Paranoïa
Angeloo
Depuis qu'il est rentré d'Amérique, Angelus n'arrête pas vraiment. Entre toutes les fois où ses amis réclament de leur voir car il est de retour, ses cours puis son décalage horaire qu'il l’assomme comme jamais, il ne peut plus faire de pause. Il n'a pas une seconde à lui et il adore ça, cela lui permet de ne pas penser et de ne pas s'arrêter sur son fils et sur la trahison d'Eden et, moins grave, de Daisy. Il comprend qu'elle a fait ça pour lui, pour le protéger et lui épargner une vie de doute et de crainte. Il comprend et pourtant il a dix années à rattraper, autant dire qu'il angoisse lorsqu'il pense à la relation qu'il va devoir créer avec son fils. Dix ans à rattraper, c'est énorme. Il a l'impression parfois d'être son père, lui qui n'était jamais là pour s'occuper de lui et qui a toute une vie à rattraper. Tout ce qu'il ne veut pas être pourtant. Heureusement pour aujourd'hui il n'a pas besoin de rester chez lui car le frère de Willow, chez qui il a fait son stage pendant les trois derniers mois, a besoin de lui. Il doit aller au salon de l'économie et de la gestion d'entreprise pour récolter quelques informations importantes qui l'aideront, sans doute, à monter une entreprise fiable et solide. Angelus peut au moins faire ça pour lui, lui qui l'a pris en stage alors qu'il n'avait plus de place. C'est le minimum pour lui rendre service alors, l'étudiant s'habille d'un beau costume et attrape son ordinateur dans sa pochette noire, posé contre un meuble proche de l'entrée. Il retrouve sa voiture, bien garée dans son garage depuis trois mois puis finalement, roule jusqu’à la destination donnée sur son portable.Il espère ne pas être ne retard et il espère surtout, que ça ne sera pas trop gonflant. Il sent d'avance la réunion des vieux croûtons qui ne comprennent rien à la vie et qui pensent un jour dominer Oxford. Rien ne domine Oxford.

Il arrive, se gare et après avoir attrapé son ordinateur, rejoint la salle de réunion dans un batiment étrange. Heureusement il est à la bonne adresse et sans attendre il s'installe à côté d'une jolie blonde à l'air rebelle et farouche. « Salut. » « Salut ! » Dit-il simplement en allumant son ordinateur et en ouvrant Word. Il jette un coup d’œil à la salle et remarque qu'en effet, ils sont avec cette jeune fille, les seuls jeunes de la pièce. Magnifique ! Ils commencent à parler de sujet qu'il n'écoute pas, se contentant de prendre des notes comme le frère de Willow lui a demandé. Son ami sera ravi d'en apprendre un peu plus et surtout de savoir qu'Angelus est assis à côté d'un canon inter-planétaire. « J'me demande si ce type a fait ses études à Oxford. » Angelus éclate d'un rire discret tout en baissant la tête pour que personne ne l'entende. « Sans doute pas. Oxford n'existait pas à son époque vu l'age de ce type. » Dit-il en mettant le point final à une de ses phrases. « C'qu'il serait cool, c'est d'ouvrir un lieu où ce genre de ... Dépravation est assez bien organisé pour se faire du fric dessus. » Il se tourne vers elle et hausse les épaules avant de regarder son écran et d'écrire encore. Mais finalement l'idée germe dans son esprit et au bout de dix minutes il se remet à parler, doucement. « Un grand bâtiment avec plusieurs étages. Et des sortes de cave pour faire des combats. » Il poursuit son écriture sans vraiment regarder l'écran, d'un air absent. « Un casino de jeux, une discothèque et... Peut-être quelque chose d'un peu plus osé même. Ca devrait bien fonctionner, je suis sur que plusieurs étudiants mettraient le prix. » Il se tourne vers elle et lui sourit. « Mais il faut trouver le bâtiment en question et faire passer ça pour quelque chose de classe. Pas facile quoi' ! »
Revenir en haut Aller en bas
avatar




ADMIN — les maitres du royaume


☆ date d'arrivée : 08/01/2015
☆ potins balancés : 628

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: économie et gestion (angelus & liloo)    Jeu 16 Juin - 14:45

économie et gestion
Liloo & Angelus
Toute son enfance Liloo a été préparée à devenir une grande dame. Sa mère lui a fait des cours sur l'économie mondiale et sur l'art et la manière de se faire de l'argent. Mais jusqu'à présent cela n'intéressait pas la belle qui se contentait de faire ses études - les études qu'elle avait choisit pour elle même - sans réfléchir à ce que l'avenir lui préparait. Mais à présent qu'elle avait passé ses examens de fin d'année, elle avait le désir de changeait radicalement d'existence. Elle en avait ras le cul d'entendre les gamins des beaux quartiers se plaindre de leur vie dorée et elle voulait elle-même profitait de l'opportunité de vivre à Oxford. Entourée de ces gosses de riches. Dont elle faisait partie. Cela faisait deux ans qu'elle faisait sa thèse sur le phénomène de l'excès chez les jeunes, et il lui apparaissait évidemment qu'elle avait pas mal de fric à se faire avec ça.
Face au vieux qui parlait de paradis fiscale, d'impôts ou d'elle ne sait quoi - « Sans doute pas. Oxford n'existait pas à son époque vu l'âge de ce type. » - elle se tourne vers le mec à côté d'elle qui semble bien plus intéressant. Il est beau, grand, jeune, et il a quelque chose dans le regard qui pétille et qui plait bien à Liloo. Alors, sans faire cas de ce qui les entoure elle se met à lui parler de la possibilité d'ouvrir un truc intéressant à Oxford. Histoire de profiter de tout ce que la ville a à offrir mais qu'elle fait sous le couvert des dealers. Ces enfoirés prenaient tout l'argent, et elle était sûre qu'elle pourrait faire quelque chose de plus intéressant.

Quoi de mieux que d'en parler à un mec magnifique dans une conférence sur l'art et la manière de devenir encore plus riche ? « Un grand bâtiment avec plusieurs étages. Et des sortes de cave pour faire des combats. » Combats illégaux - elle l'entendait d'ici. Elle hocha la tête, croisant les jambes dans un air plus concentrée. Elle prenait son carnet et commença à écrire les idées de l'autre type, consciencieusement. « Un casino de jeux, une discothèque et... Peut-être quelque chose d'un peu plus osé même. Ca devrait bien fonctionner, je suis sur que plusieurs étudiants mettraient le prix. » « Boite de strip. On en a manque à Oxford; en tout cas il en manque qui soient assez chic pour faire venir les bourges. » Dit-elle, décidant qu'il valait mieux parler directement, plutôt que de se faire chier à se faire des courbettes. DE toute façon Liloo c'est clairement pas du genre à mettre les formes quand elle devait parler de cul.
Ou d'autres choses.

Le type se tourne vers elle, et leurs regards se croisent. Elle pense y déceler une sorte de complicité naturelle, instinctive, et ca lui plait bien. Ca fait longtemps qu'elle a pas rencontré un type qui lui donne l'impression qu'elle peut lui parler de trucs sérieux et professionnel. En fait, ce n'est jamais arrivé auparavant. « Mais il faut trouver le bâtiment en question et faire passer ça pour quelque chose de classe. Pas facile quoi' ! » Alors, souriant, elle lui propose sa main pour faire connaissance : « Liloo Gonzales, fille de Lyndia Gonzales - fondatrice de la chaine d'hôtel international du même nom. » Dit-elle, comme pour le rassurer du genre « Un batiment j'ai. » Elle reprend sa main, termine d'écrire les idées du bel inconnu sur son papier et décide d'occulter totalement l'exposé, et les mecs autour d'eux qui grognent parce qu'ils parlent tous les deux. Elle leur fait un doigt, et se retourne vers le brun. « Ma mère a commencé les travaux pour un nouvel hôtel à Oxford, dont je prendrais la gestion à la rentrée. Hôtel de luxe, évidemment, mais je suis persuadée qu'il y a un marché bien plus lucratif dans cette ville. L'hôtel serait une base parfaite pour pouvoir mettre en place d'autres activités moins... Traditionnelles. Le fait est que Gonzales'Hôtel c'est une chaine qui a déjà sa putain de réputation. On pourrait y associer sans problème un casino. Une boite - strip tease possiblement. Quant au reste... » Termine-t-elle avec un haussement de sourcil assez évocateur. « Tu s'rais du genre à tenter le coup ? J'peux pas faire ça toute seule, j'pensais trouver un associer dans l'coin. »







i wanna be your freaking unicorn
Revenir en haut Aller en bas
avatar




ADMIN — les maitres du royaume


☆ date d'arrivée : 04/07/2015
☆ potins balancés : 148

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: économie et gestion (angelus & liloo)    Lun 20 Juin - 16:41

Paranoïa
Angeloo
Il n'a jamais vraiment su ce qu'il ferait plus tard, décident qu'il voudrait faire des études pour le plaisir et non pas pour se forcer à faire quelque chose. Angelus aime l'histoire, la théologie et tous les domaines qui sont difficiles d'accès pour quelqu'un qui voudrait travailler dedans. Il est dans ses dernières années de théologie et il sait que dans ce domaine, les voies sont bouchées et qu'il aura du mal à se faire une place en tant qu'historien où peut-être chercheur, cela lui plairait. Mais il n'a pas besoin de se poser des questions là dessus, l'argent n'est pas quelque chose qui lui manque et il a la chance de pouvoir travailler un jour par plaisir et non pas pour remplir son frigo. Il en profite, allègrement pour avancer tranquillement et se dit qu'il trouvera bien un petit poste quelque part un jour, son CV est assez impressionnant pour ça au final. Pour l'heure il travaille encore pour le frère de Willow et cherche à réunir des informations qui seront importantes, après tout il peut lui rendre ce service c'est le minimum après l'avoir pris trois mois en stage. Il note d'un air distrais en se désolant de voir l'age des hommes dans la pièce, ils veulent investir à Oxford et sont persuadés de savoir ce que veut la jeunesse Oxfordienne. Pour cela il faudrait demander aux principaux concernés, les jeunes et les étudiants et pas à une bande de vieux qui n'est jamais venu dans cette ville avant aujourd'hui. Mais il ne dit rien et hausse les épaules d'un air désinvolte, après tout ils monteront un commerce et il coulera, c'est habituel, ça arrive tous les ans ici. C'est avec un certain amusement qu'il se met à parler avec cette jeune fille juste à côté de lui, cela le fait sourire et il n'est pas sérieux dans tout ce qu'il dit de toute façon. « Boite de strip. On en a manque à Oxford; en tout cas il en manque qui soient assez chic pour faire venir les bourges. » Il hoche la tête, en effet cela manque à Oxford et les jeunes vont souvent sur Londres pour s'amuser avec des filles. Le seul qui est dans la cité universitaire est trop vulgaire pour les gosses de riche, cela ne convient pas à tout le monde. Il ajoute que trouver un bâtiment qui conviendra sera difficile et il n'a pas tord, il faudrait cacher cela et le faire passer pour quelque chose de totalement innocent. « Liloo Gonzales, fille de Lyndia Gonzales - fondatrice de la chaine d'hôtel international du même nom. »

Lui dit-elle en lui tendant une main qu'il s'empresse de serrer alors qu'un sourire naît sur ses lèvres. « Je connais. Je m'arrête souvent chez vous lorsque je voyage. » Finalement le monde est très petit. « Ma mère a commencé les travaux pour un nouvel hôtel à Oxford, dont je prendrais la gestion à la rentrée. Hôtel de luxe, évidemment, mais je suis persuadée qu'il y a un marché bien plus lucratif dans cette ville. L'hôtel serait une base parfaite pour pouvoir mettre en place d'autres activités moins... Traditionnelles. Le fait est que Gonzales'Hôtel c'est une chaine qui a déjà sa putain de réputation. On pourrait y associer sans problème un casino. Une boite - strip tease possiblement. Quant au reste... » Il la regarde sans comprendre, est-elle sérieuse ? Apparemment car aucun sourire moqueur ne flotte sur ses lèvres. Elle semble sur d'elle et pendant un instant il tourne la tête pour se concentrer sur son ordinateur en se disant que cette fille délire complètement. « Tu s'rais du genre à tenter le coup ? J'peux pas faire ça toute seule, j'pensais trouver un associer dans l'coin. » « Mais t'es sérieuse ? » Dit-il en la regardant finalement. « Tu me proposes vraiment de t'associer avec moi alors que tu ne me connais même pas, pour monter un truc aussi... Illégal ? » Angelus en a le souffle coupé et il se penche en avant pour attraper sa bouteille d'eau et boire quelques gorgées. « L'idée est tellement folle que... Putain ouais je marche à fond ! » Il lui fait un sourire et repose sa bouteille. « Angelus Debussy. Petit fils du célèbre compositeur. » Dit-il en se présentant enfin. « Par contre... Si tu fournis l’hôtel, je fournis l'argent. C'est moitié-moitié sinon rien. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar




ADMIN — les maitres du royaume


☆ date d'arrivée : 08/01/2015
☆ potins balancés : 628

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: économie et gestion (angelus & liloo)    Mar 21 Juin - 12:34

économie et gestion
Liloo & Angelus
Liloo avait une notion des responsabilités totalement relatives. Elle était capable de monter un projet délirant, de le faire terriblement bien, et de le faire avec un parfait inconnu. Parler de choses illégales avec un type qu'elle connaissait pas du tout ne la dérangeait pas plus que cela. Après tout qu'est-ce qu'il pouvait bien faire ? Au pire il la prenait pour une tarée fini et c'était bien la fin de l'histoire. Mais elle préférait se laisser emporter par ses idées, et en discuter avec un bellâtre d'une vingtaine d'années plutôt que de continuer à écouter ce que les vieux de la vieille avaient à dire sur la manière de se faire du fric à Oxford. Elle avait une petite idée sur la question, ayant elle-même consommé de la drogue, du sexe, et de l'alcool à profusion. Elle connaissait quelques dealers, et quelques lieux de villégiatures assez intéressants. Et elle savait qu'il y avait du fric à se faire dans ce genre de coin. Surtout quand on est sur le point de devenir la gérante d'un hôtel de luxe; Gonzales. Enfin ses parents trouver un intérêt à lui donner un bien, à défaut de lui avoir trouvé un mari. « Je connais. Je m'arrête souvent chez vous lorsque je voyage. » Fort bien. Au moins il savait de quoi il en retournait, et elle ne serait pas obligé de justifier le fait qu'elle soit un bon parti pour monter un projet aussi énorme.

Malheureusement il semblait se décomposer à mesure qu'elle lui proposait d'ouvrir des trucs un peu plus intéressants - et un peu plus illégaux si possible, bien qu'elle ne le dit pas directement, le sous-entendant plutôt fortement. « Mais t'es sérieuse ? » « Ca t'choque ? » Demanda-t-elle toujours avec un sourire moqueur, ne laissant pas de grimace frustré venir terrasser son beau visage. Elle se contient à temps. Elle le regarde, impassible, attendant sa réaction. Bien c'est là que tout ce joue. Il la regarde comme si elle était un troll des cavernes, et elle ne bouge pas, figée par son regard bleu. Putain qu'il est canon - peut être qu'au minima elle devrait lui proposer de venir passer la soirée dans sa chambre. « Tu me proposes vraiment de t'associer avec moi alors que tu ne me connais même pas, pour monter un truc aussi... Illégal ? » Elle hausse un sourcil perplexe. « J'parle de casino et de boite de strip', j'ai rien dit d'autres. » Dit-elle en levant les yeux au ciel, son air pseudo-innocent faisant bien comprendre qu'elle envisageait clairement des choses illégales. « L'idée est tellement folle que... Putain ouais je marche à fond ! » Stupéfaite. Elle le fixe. Se demande s'il se fout de sa gueule. Et rigole. Ravie.

« Angelus Debussy. Petit fils du célèbre compositeur. » Elle sert sa main. Finalement cette convention était pleine de surprises. Et lui était putain de beau. « Par contre... Si tu fournis l’hôtel, je fournis l'argent. C'est moitié-moitié sinon rien. » « Si tu y tiens. J'pense qu'il y aura pas mal de truc à mettre en place. Et des autorisations à demander. J'connais pas mal toutes ces formalités - mes parents m'ont formé à ça - mais ça va être casse couille. A deux c'mieux. » Lance-t-elle avec un sourire grandiose sur le visage. Elle se rend compte que de plus en plus de mecs autour d'eux se retournent pour les foudroyer du regard, et elle grimace, pose sa main sur le bras d'Angelus, et lui fait signe vers la sortie. « J'offre le champagne au bar - ou c'que tu veux. J'pense qu'on a pas mal de trucs à s'raconter qu'est-ce que t'en penses ? » Demanda-t-elle en reprenant ses affaires, et se levant pour quitter la pièce.







i wanna be your freaking unicorn
Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: économie et gestion (angelus & liloo)    

Revenir en haut Aller en bas
 
économie et gestion (angelus & liloo)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Loi Royale] Gestion Héraldique des Seigneuries
» [Hérauderie] Gestion Héraldique des Seigneuries
» Gestion des poules
» Que pensez vous de la gestion des combats full figurine
» Gestion de personnages en "neutre"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jusqu'à l'excès  :: Oxford, Royaume-Uni :: The United Kingdom :: Londres-
Sauter vers: