AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « Together ; Forever » † Ruby & Savannah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar




STUDENT — l'élitisme est maitre mot


☆ date d'arrivée : 20/09/2015
☆ potins balancés : 497

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: « Together ; Forever » † Ruby & Savannah   Mar 30 Aoû - 8:48


« Together ; Forever »
Ruby & Savannah
La route de l'aller avait été beaucoup trop longue. Déjà parce que j'étais seule au volant, et que donc par conséquent je n'avais personne avec qui parler. Ensuite parce que j'étais plus qu'impatiente d'arriver. Et enfin parce que j'avais passé plus d'une heure dans les bouchons mettant en cause un chauffard de poids-lourd qui avait voulu forcer le passage à l'un de ses petits camarades alors que la voix se rétrécissait pour cause de travaux. Résultats, trois poids-lourds emplafonnés ensemble, vu que le duo de base – le chauffard et celui qu'il avait voulu lourder – avait fini par s'encastrer dans un pauvre autre mec qui n'avait rien demandé à personne. Encore, une heure, c'était une aubaine, pour traverser un tel foutoir. Seulement ça m'avait mis au bord de la crise de nerfs, ce qui n'était vraiment pas cool. Heureusement que j'allais pouvoir décompresser en posant le pied à Londres, et qu'en plus je ne serais pas seule pour faire la route du retour.

C'est finalement psychologiquement éreintée que j'étais arrivée dans le quartier dans lequel j'avais grandi. C'était bon d'être à la maison, ne serait-ce que quelques heures, et quand bien même mes parents n'étaient pas là. Mon père était parti sur une date, et pour une fois ma mère l'avait accompagné. C'était assez rare pour le souligner, et pourtant elle avait bien failli annuler en sachant que je passerais par Londres à cette date-là. Le truc, c'est que je restais à peine quelques heures, et que je reviendrais bientôt. Elle était bien mieux à accompagner mon père pour quelques jours qu'à rester ici à m'attendre, seule, pour me voir à peine deux heures. De toute façon je préférais savoir mes parents à deux et heureux qu'en train de m'attendre en se morfondant. J'avais finalement passé la porte de la maison de mon enfance, traversant les couloirs avec l'aisance que donne l'habitude, mon simple sac à main sur l'épaule, pour rejoindre la grande cuisine. J'avais le temps de prendre un repas avant de repartir. Alors en fouillant dans le frigo pour trouver de quoi avaler, j'avais pris le temps de lister tout ce qu'il me restait à faire aujourd'hui. Et je recommençais déjà à fourmiller d'excitation. Après avoir déposé mon repas sommaire sur la table, j'avais récupéré une feuille et un stylo pour laisser un petit mot à mes parents, qu'ils verraient à leur retour. Dans le même temps, j'avais avalé illico mon repas, avant de débarrasser ma table et de laisser la cuisine comme si de rien n'était.

J'étais ensuite montée dans ma chambre pour récupérer le sac que je devais prendre. Il contenait quelques trucs qui me seraient utiles pour ma rentrée, ainsi que quelques petites choses que ma mère y avait ajouté, visiblement. Elle avait du s'occuper en allant faire un peu de shopping et avait pensé à moi. Il y avait très fort à parier qu'elle avait aussi pensé à ma sœur, et il ne restait plus qu'à espérer qu'elle ne nous ait pas acheté les mêmes choses, parce que ça, ça lui arrivait souvent. Secouant la tête à cette idée, j'avais récupéré ce qui m'appartenait et j'avais quitté la maison familiale. Après avoir rapidement chargé mes quelques affaires, j'avais repris la voiture pour aller chercher la personne pour laquelle j'avais fait la route. Sav' n'habitait pas bien loin de chez moi, et nous nous connaissions depuis toujours. Alors, en sachant qu'elle devait rejoindre Oxford pour la rentrée à venir, j'avais sauté sur l'occasion pour venir la chercher. Ça nous permettrait de passer du temps entre filles, vu que ça faisait un moment qu'on n'avait pas eu la chance de se croiser sur Londres. S'échanger des nouvelles, c'était bien beau, mais ça ne faisait pas tout, et elle m'avait franchement manqué. D'où mon état d'impatience totale.

Je m'étais finalement garée juste devant chez elle – dans l'allée menant au garage, carrément – afin de ne pas devoir traîner les affaires qui lui restaient sur des kilomètres avant de charger la voiture, puis j'étais sortie de ma voiture pour me diriger vers la maison que je connaissais depuis des années déjà. J'eus à peine le temps de sonner que le rideau du salon bougea, et quelques instants après, le cliquetis du verrou m'annonça que la porte n'allait pas tarder à s'ouvrir. Et en effet, c'est la mère de Savannah qui ouvrit la porte, toute sourire. Je lui souris en retour, et elle m'attira vers elle. Je ne l'avais pas vu depuis que j'étais partie à Oxford, pour ainsi dire, et ça remontait loin, avec cette quatrième année qui démarrait loin de la maison !

« Ruby, c'est un plaisir de te voir ! Savannah arrive.
- Bonjour madame McCall, je suis ravie de vous voir.
- Tu devrais venir plus souvent, tu sais !
- Je vous promets de revenir bientôt. »


Mon sourire ne quittait pas mon visage et lorsque finalement la rouquine entra dans mon champ de vision, je ne pus l'empêcher de s'agrandir. Elle m'avait excessivement manqué, celle-là !

Emi Burton


But are we all lost stars,
trying to light up the dark ?
Please don't see just a girl caught up in dreams and fantasies. Please see me reaching out for someone I can't see. Take my hand, let's see where we wake up tomorrow. best laid plans sometimes are just a one-night-stand.
Revenir en haut Aller en bas
avatar




STUDENT — l'élitisme est maitre mot


☆ date d'arrivée : 21/06/2016
☆ potins balancés : 107

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: « Together ; Forever » † Ruby & Savannah   Ven 2 Sep - 23:36



Savannah & Ruby
Togethe ; Forever
L’excitation montait depuis quelques jours chez Savannah. Elle avait hâte de plusieurs choses, déjà de rentrer à Oxford parce que ce n'était pas rien d'intégrer une fac avec une réputation comme celle ci, et puis elle allait retrouvée Ruby. Ça n'était pas rien ! Le changement ne lui faisait pas spécialement peur, de toute façon si elle voulait avancer dans la vie, il aurait forcément été nécessaire qu'elle sorte de son petit confort. Et puis ce n'était pas mal quand même de changer pour entrer à Oxford, ça valait nettement le coup. En plus de ça, elle savait très bien que si elle avait le moindre problème elle avait Ruby sur place et puis ce n'étais pas le bout du monde alors elle pouvait toujours appeler chez elle si vraiment elle n'avait pas d'autres solutions. Mais cela faisait bien longtemps qu'elle faisait ce qu'elle voulait comme une grande, donc elle comptait bien continuer sur cette voie.

Une heure avant son grand départ pour l'université, Savannah n'avait pas encore fini d'empaqueter ses affaires, rien de bien étonnant car elle aimait trainer pour être certaine de ne rien oublier. Et puis de toute façon au pire elle ferait attendre un peu son taxi, taxi du nom de Ruby. La jeune femme s'était proposée pour l'amener à Oxford et cela réglait bien des problèmes. La rousse n'avait pas spécialement envie que ses parents ne l'accompagne à la fac comme une collégienne, et prendre un taxi était assez cher et en plus de cela il y avait des chances qu'elle se retrouve perdue dans le campus. très peu pour elle cette idée. Ruby était donc de corvée et ça avait l'air de beaucoup la déranger ! Toujours était il que Sav' mis un temps monstre à boucler sa valise et à la descendre. Heureusement pour elle, Ruby avait du retard, personne ne saurait donc qu'elle avait été longue à ce point.

Lorsque la brune se manifesta à la porte, Sav' était dans la cuisine à essuyer la vaisselle, ce fut donc sa mère qui alla ouvrir la porte. La demoiselle lâcha sa serviette et passa la tête par dessus l'épaule de sa mère .


"L'écoute pas je vais devoir revenir avec toi à chaque fois sinon !"

Savannah sourit à sa mère qui leva les yeux au ciel et elle prit Ruby dans ses bras, trop heureuse de la retrouver. Cela faisait un moment qu'elles ne s'étaient pas vues et mine de rien, ça avait manqué à la rousse.

"Viens entre, si tu restes pas un peu je vais me faire disputer comme quoi je sais pas recevoir."

La jeune femme précéda Ruby et se dirigea dans le salon ou elle s'installa sur un fauteuil. Elle n'avait pas l'intention de traîner là durant des heures, mais quelques minutes quand même, pour ne pas faire la mal polie. La mère de Savannah passa pour leur demander si elles voulaient boire quelque chose et Sav' demanda un verre de perrier avant de se tourner vers sa copine tout sourire.

"Alors dis moi... Qu'est ce qui m'attend à Oxford ?"

Sav' était de nature curieuse et particulièrement enjouée. Elle n'était pratiquement jamais triste ou de mauvaise humeur. Sa bonne humeur et sa joie de vivre se ressentait dans son sourire, ses yeux brillants et ses gestes parfois un peu trop importants. Partir ainsi ne faisait qu'ajouter ses petites manies de folle qui aimait la vie.
© wild bird
   
   
   


I had a dream.
On m'a dit que j'étais folle, oui folle de vivre au jour le jour pleins de joie alors que la mort nous guette. Moi je leur ai répondu qu'ils étaient fous de ne pas profiter de la vie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar




STUDENT — l'élitisme est maitre mot


☆ date d'arrivée : 20/09/2015
☆ potins balancés : 497

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: « Together ; Forever » † Ruby & Savannah   Mer 14 Sep - 20:53


« Together ; Forever »
Ruby & Savannah
Retourner un peu à Londres me faisait le plus grand bien à chaque fois. Si cetter fois mes parents n'étaient pas de la partie, la personne pour laquelle j'étais là était tout aussi importante à mes yeux. Avec Sav', nous avions grandi dans le même quartier et donc développé une solide amitié depuis la petite enfance. Nous avions fait les quatre cents coups ensemble, bien entendu, et c'était encore peu dire par rapport à ce que nous avions pu inventer. Certains personnes en avaient vu de toutes les couleurs avec nous deux ! La rouquine était de ces rares personnes à connaître chaque facette de ma personnalité et c'était plus agréable qu'il n'y paraissait d'être un livre ouvert pour une personne telle qu'elle.

J'étais un peu en retard pour l'heure du rendez-vous, j'avoue. Mais c'était une chose si habituelle que j'étais persuadée que les McCall ne s'en rendraient pas vraiment compte, ou du moins ne s'en inquiéteraient pas outre mesure. Pour autant, j'eus tout juste le temps de me manifester à la porte que la mère de mon amie m'ouvrit la porte et m’accueillit avec un sourire que je lui rendis bien volontiers. Elle n'oublia pas non plus son habituelle "réprimande" sur la fréquence de mon passage par chez eux. ma réponse fit sortir Savannah de sa cachette et je lui tirais finalement la langue avec un amusement non dissimulé.

« C'est le but ma beauté ! Si la prochaine fois tu n'es pas là, je crois bien que mes parents me pendront par les pieds ! »

Je ris, la serrant fort contre moi, trop heureuse de la retrouver enfin. Ça faisait bien trop longtemps depuis la dernière fois que nous avions eu l'occasion de passer une après-midi ensemble. Mes retours à Londres étaient rares, et toujours rapides, et généralement entre les dates que je choisissais et les horaires de travail de la demoiselle, c'était quasiment mission impossible de trouver ne serait-ce qu'une demi-heure pour se voir. C'était totalement et définitivement frustrant. Elle m'avait horriblement manqué, mine de rien. A son invitation à rentrer, je consultais rapidement ma montre avant de hocher la tête.

« D'acc' chef ! Par contre j'ai promis que je serais à un concert ce soir, avec peut-être une invitée, donc pas trop longtemps. »

J'eus un sourire d'excuses. C'était bien mon genre d'embarquer Savonnette en soirée comme ça, sans même la prévenir avant. Non pas qu'elle soit obligée de venir mais bon, ça serait quand même vraiment carrément trop mieux quoi ! Enfin bref. Je la suivis donc dans cette maison que je connaissais bien maintenant, contente de pouvoir faire une bonne pause avant de reprendre la route direction Oxford. Bon, je venais d'en faire une chez mes parents, mais j'étais restée tellement speed que ça ne comptait pas vraiment. J'étais en train de m'installer sur le canapé à côté de ma rousse lorsque sa mère se manifesta pour nous demander ce que nous voudrions boire. Mon choix se porta sur un soda et je me tournais finalement vers la miss, un sourire de conspiratrice sur le visage lorsqu'elle me questionna sur Oxford.

« Un tas de choses ! Il y a assez de bars pour en choisir un pour chaque jour de la semaine, des concerts presque tout le temps, un max de soirées étudiantes ... C'est super vivant ! Y'a des personnes de tous les horizons et de tous les genres, c'est vraiment agréable comme mélange et comme ambiance. Et puis les garçons ... » Je passais une main dans mes cheveux. « On a vraiment de quoi s'amuser à Oxford. D'ailleurs ce soir c'est un pote et son groupe qui prennent la scène d'un pub, ambiance GA-RAN-TIE ! Ça sera un parfait avant-goût de ta vie étudiante, et on n'a pas cours demain ! »

C'était difficile de ne pas sautiller sur place. Oxford, c'était top. J'adorais totalement la ville et le campus, l'ambiance générale. C'était un vrai kiffe d'y vivre, on pouvait faire la fête H24 pendant une période et ensuite couper pour redevenir féru de travail, ça n'était pas impossible vu que les quartiers et infrastructures de la ville se prêtaient tant à la débandade qu'au sérieux. Du coup je ne m'ennuyais pas du tout pendant mes périodes scolaires tout en ne foirant définitivement pas mes années. Un pied total, cette vie. Et je ne le cachais pas, après tout je n'avais pas essayé de vendre Oxford à Sav' pour rien. Si ça avait été pourri, j'aurais changé d'université en la suivant, plutôt que de la faire venir avec moi. Mais ce qui était sûr, c'est qu'à deux on pourrait mettre le feu au campus et que j'avais carrément hâte !

Emi Burton


But are we all lost stars,
trying to light up the dark ?
Please don't see just a girl caught up in dreams and fantasies. Please see me reaching out for someone I can't see. Take my hand, let's see where we wake up tomorrow. best laid plans sometimes are just a one-night-stand.
Revenir en haut Aller en bas
avatar




STUDENT — l'élitisme est maitre mot


☆ date d'arrivée : 21/06/2016
☆ potins balancés : 107

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: « Together ; Forever » † Ruby & Savannah   Mar 27 Sep - 22:31



Savannah & Ruby
Togethe ; Forever
Savannah avait hâte que Ruby n'arrive. Elle était excitée comme une puce à l'idée de pouvoir intégrer Oxford, ce n'était pas n'importe quelle université quand même. Et puis l'air de rien, la jeune femme était aussi contente de quitter la maison familiale. Elle s'y sentait bien, ce n'était pas le problème, elle y avait tous ses repères et tous ses souvenirs, mais vivre avec ses parents étaient quelques fois assez dur à gérer. Surtout qu'ils aimaient bien la surprotéger. Chose qu'elle n'acceptait pas du tout, mais cela ne les empêchait pas d'essayer. Donc quitter Londres pour Oxford était un excellent échappatoire et puis en plus elle savait qu'elle ne serait pas seule. Ruby et Savannah se connaissaient bien assez pour pouvoir se gérer l'une l'autre, ou pas, mais ça c'était une toute autre histoire. La rousse avait hâte de commencer cette nouvelle aventure et encore plus avec tout ce que son amie lui avait dit sur l'université. Peut être qu'elles ne se voyaient pas beaucoup, mais Ruby avait mis le paquet pour convaincre Sav' de débarquer à Oxford et cela avait presque mis l'eau à la bouche de la demoiselle.

Le retard de la Rubichette n'inquiéta ni Sav' ni ses parents, ils la connaissaient tous pour savoir que c'était normal venant d'elle et qu'ils n'avaient pas à s'inquiéter tant qu'il n'y avait pas plus de 45 minutes de retard sur un long trajet. Savannah fut néanmoins plus que ravie d'entendre frapper à la porte, elle finit d'essuyer ce qu'elle avait dans les mains avant de se diriger vers l'entrée pour saluer Ruby. Et les hostilités commençaient tout de suite puisque Sav' ne put s'empêcher de râler sur le fait de revenir régulièrement à Londres. Bien entendu qu'elle comptait rentrer, et puis de toute façon elle allait donner des nouvelles souvent à ses parents, mais elle n'avait pas envie de rentrer toutes les semaines sous prétexte qu'elle manquait à ses parents. Par moment la demoiselle avait l'impression que ses parents avaient du mal à comprendre qu'elle n'était plus une enfant et que donc elle pouvait avoir son indépendance. Apparemment Sav' n'était pas la seule dans ce cas là et elle comprenait parfaitement la brune.

Savannah finit par faire entrer son amie et la réponse qu'elle lui donna la fit sourire. Elle n'attendait même pas qu'elle soit installée pour l'inviter à un concert, c'était bien du Rubichette ça ! Quoi que de toute façon, elle connaissait assez la rousse pour savoir que ce n'était pas quelque chose qui la dérangeait. Même se retrouver au beau milieu d'un bar avec des inconnus autour d'elle ne la stressait pas plus que ça. Et puis même si elle allait à l'université pour travailler, le boulot n'était pas toute sa vie et elle profitait de chaque occasion pour s'amuser. En plus pour le coup, c'était Ruby qui l'invitait, elle ne pouvait pas refuser.


"Je viens que s'ils sont pas mauvais, et surtout que si l'alcool est pas mauvais."

Cette petite réplique avait valu un soupir exaspéré de la part de la mère de Sav', mais la demoiselle ne se cachait pas. Oui, elle profitait et oui elle buvait de temps en temps, même qu'elle fumait aussi, mais ça ses parents étaient pas trop au courant. Pour finir elles s'installèrent alors que la mère de Savannah ramenait les boissons. La rousse était curieuse de savoir ou elle mettait les pieds et surtout s'il y avait vraiment tant de choses que ça à faire. La question qu'elle posa était une vraie question pleine de curiosité et la réponse que Ruby donna enchanta la jeune femme. Non elle ne comptait pas sortir tous les soirs, mais de temps en temps quand même et puis c'était sympa de savoir qu'il n'y avait pas qu'un seul endroit ou il était possible de se réunir. Ruby savait que Sav aimait s'amuser et faire les quatre cents coups, elle savait aussi qu'elle n'aimait pas s'ennuyer et qu'elle n'avait pas de réels complexes avec les mecs, bref elle lui donna toutes les informations nécessaires et tout cela lui donna envie de partir sur le champs.

La pub pour le groupe de l'ami de Ruby était aussi bonne que pour toute l'université et cela était alléchant. Sav' n'était pas spécialement musicienne, mais elle appréciait la bonne musique, surtout depuis qu'elle voyait nettement moins bien. Comme pour beaucoup de personnes atteintes de cécité ou de cécité partielle, elle avait développé son ouïe et donc elle était plus sensible à la musique. Le problème était quand même qu'elle entendait beaucoup mieux les faussetés et les désaccords dans les chansons.


"T'oses me trainer dans un pub dès le premier soir ! T'as pas peur toi !"

Sav avait prononcé cela avec son sourire espiègle et elle prit son verre et but une gorgée avant de se caler dans le canapé.

"Et si ton pote est mauvais... j'ai le droit de le lui dire ? Ou alors c'est un trop bon pote et je vais devoir laisser mes oreilles saigner ?"

Pas qu'elle n'avait aucune confiance en Ruby, si la jeune femme disait qu'ils étaient bons, c'était qu'ils étaient surement bons. Tout ceci n'était qu'une taquinerie et puis elle se demandait quand même ou elle allait mettre les pieds ce soir.

"Rassure moi, pas de style de métalleux, hard rocker ou je ne sais quoi au moins ?"

Très peu pour elle les concerts ou les chanteurs n'étaient que des brailleurs et que tout était trop fort, trop intense et trop anarchique. Ruby n'était pas de ce style... enfin aux dernières nouvelles...

© wild bird
   
   
   


I had a dream.
On m'a dit que j'étais folle, oui folle de vivre au jour le jour pleins de joie alors que la mort nous guette. Moi je leur ai répondu qu'ils étaient fous de ne pas profiter de la vie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar




STUDENT — l'élitisme est maitre mot


☆ date d'arrivée : 20/09/2015
☆ potins balancés : 497

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: « Together ; Forever » † Ruby & Savannah   Mer 5 Oct - 10:05


« Together ; Forever »
Ruby & Savannah
Retrouver ma rousse ça me faisait grave du bien. Elle m'avait genre manqué puissance un million. Au moins ! Alors savoir qu'elle allait venir s'installer à Oxford me mettait sur secteur. Surtout qu'on avait comme un très vague projet de prendre une colocation ... D'ici octobre, on risquait quand même assez fortement d'avoir plié bagages chacune de notre côté pour s'installer ensemble. La bonne excuse - d'accord, on en avait même deux - c'était que, primo, ça serait beaucoup plus pratique pour Sav' d'avoir quelqu'un dans les parages pour l'aider parce qu'à cause de l'évolution parfois rapide de sa maladie, ça pouvait très rapidement devenir compliqué pour elle, et secundo, on ferait toutes les deux de belles économies on mettant les pieds dans le même appartement. C'était plutôt très sympa quand on voyait le trou béant qu'était le logement dans notre budget scandaleusement élevé d'élèves d'Oxford.

En m'installant - pour un court laps de temps - je prévins la rousse qu'on avait un concert, au soir, et je pus vite constater à son air que venant de moi, c'était le genre d'annonce qui ne l'étonnait absolument plus, au contraire, ça l'amusait plutôt. On se connaissait bien, elle et moi, et on savait par conséquent prévoir la plupart de nos réactions dans des cas de ce genre. Sa réponse me fit néanmoins rire, bien que la réaction de sa mère soit bien moins enjouée. Je ne perdis pas vraiment de temps à tergiverser, répondant avec un sourire dévorant.

« Pour être bons, je t'assure, ils sont bons. Sous tous les rapports. Breeony, la chanteuse, est une lionne. Mischa a son charme à part. Et Alex et Killian ... C'est deux opposés mais ça donne du piment au groupe. Juste pour ça tu dois venir. En plus, le Deepers c'est genre mon QG quand je sors. LE meilleur rapport qualité-prix d'Oxford, avec l'ambiance à la cool qui fait que c'est plaisant. » J'eus un sourire de chat. « T'en fais pas ma bichette, je ne t'emmène pas n'importe où ! »

Sans fausse pub, en plus. Les Dingoes étaient au top, c'était clair. Sans compter que selon les genres, ils étaient vraiment pas mal pour se rincer l'œil. Du moins c'est ce qui paraissait quand on voyait un peu les spectateurs tous émoustillés qui se pressaient contre le scène; C'était à chaque fois assez drôle, en fait. Puis bon, pour une première soirée, je la soignais aux petits oignons ma Savonnette. Sans compter sur l'éloge que j'avais aux lèvres d'Oxford. Cette ville c'était un vrai paradis sur terre pour moi. A la base, ça ressemblait à une punition, et assez vite c'était devenu une récompense, d'y faire mes études. Je ne voulais aller nulle part d'autre, pour rien au monde. J'eus finalement un sourire très espiègle.

« Tu sais bien que je n'ai peur de rien ! Et puis je crois qu'on est sur la route de Killian ou d'Alex pour rentrer, il y en aura bien un pour nous raccompagner. Ou j'ai le numéro d'une bonne compagnie de taxis qui ne va pas nous ruiner. On verra. Tout dépend de comment la soirée se déroule pour le groupe. »

Mischa allait rentrer avec Eden, Bree risquait de rentrer avec quelqu'un. Tout dépendrait de si Alex avait enfin desserré les mâchoires et de si Killian avait arrêté de râler. Quoi que, non, c'est impossible, Kiki c'est LE râleur de l'équipe. Il est malade quand il ne râle pas. Bref, on verrait bien, je n'avais pas de problème pour le retour, rien que des solutions. Je m'appuyais finalement contre le dossier du canapé, sirotant tranquillement ma boisson, mon humeur enjouée facilement devinable sous mes traits détendus. Je ris finalement de bon cœur en observant Savannah de côté.

« Si tu les trouves mauvais, dis-leur, mais honnêtement, j'ai jamais entendu qui que ce soit le leur dire. Je les trouve bons, objectivement. Les mecs étudient en musique. Non, faux, Alex vient de finir sa thèse. Ils sont vraiment bons. Et Bree a un talent brute, c'est la voix du groupe. Ils détonent. » Je passais une main dans mes cheveux. « Mais si tu les trouves mauvais, dis-leur. Puis planque-toi derrière moi. Principe de précaution, même s'ils sont adorables. »

Ouaip, au pire j'essuierais les plâtres. Mais ça m'étonnerait vraiment que ça arrive. Déjà parce qu'ils avaient un bon son, ensuite parce qu'ils n'étaient pas méchants et que je voyais mal Sav' leur balancer ça en pleine tronche avec toute la méchanceté dont elle était capable. Non, même. Elle était incapable de méchanceté. Donc dans tous les cas ça passerait. Mais bon, principe de précaution, je répète. Inutile de faire massacrer ma choupette dès son arrivée. j'allais m'en vouloir à mort après.

« Le groupe s'appelle Dingoes ate my Baby, et ils sont kiffants. Plutôt pop rock que métal en fait. »

J'avais lâché ça avec amusement, du bout des lèvres. Puis j'avais reçu un SMS de Mischa, auquel j'avais répondu rapidement ; oui, bien entendu qu'on se verrait au Deepers. Des fois il posait de drôles de questions, celui-là.

Encore un moment chez les McCall, à discuter avec la mère de mon amie avec bien plus de sérieux sans perdre mon sourire, et nous étions prêtes à partir. J'avais voulu charger la voiture, mais le père de ma rouquine m'en avait empêché, le faisant lui même, argumentant que j'aurais suffisamment de mal à aider la demoiselle à les décharger. Après quelques éclats de rire et quelques accolades, nous étions montées en voiture, prenant la direction d'Oxford en musique. J'avais du mal à m'empêcher de danser derrière mon volant, mais la circulation pour sortir de Londres était dense à cette heure-ci. Tant pis. Je me contentais de chanter ce qui passait à la radio.

« Bon, ma chérie, j'en ai pas parlé devant tes parents, mais il va falloir qu'on aille visiter quelques apparts à l'occasion. Histoire qu'on puisse emménager rapidement. Mes voisins me font la guerre à la musique, ça m'énerve. Puis bon, maintenant que t'es là, j'ai vraiment hâte qu'on s'installe à deux ! »

Ouais, le projet colocation n'avait pas remporté une franche victoire au suffrage chez nos parents, loin de là même. Mais en temps que jeunes filles majeures, on gardait le cap. Ça serait tellement plus fun que de vivre chacune dans notre coin ! Puis on pourrait facilement se trouver un vrai petit château - ahem - en mettant à deux ce qu'on mettait déjà tous les mois séparément. Genre j'avais vu un loft assez sympa un peu en dessous de notre budget. Bon, pas énorme non plus, mais suffisant pour nous deux, largement. En fait on avait cherché chacune de notre côté des pistes, en théorie. Du coup après il faudrait visiter et signer. CQFD. Puis emménager. Pendre la crémaillère. Et faire la fête jusqu'au bout de la nuit. Programme parfait pour les deux prochains mois. Un sourire ravi étirait mes lèvres en y songeant. Embarquer ma londonienne à Oxford, c'était sûrement la meilleure chose qui puisse m'arriver en ce moment !

Emi Burton


But are we all lost stars,
trying to light up the dark ?
Please don't see just a girl caught up in dreams and fantasies. Please see me reaching out for someone I can't see. Take my hand, let's see where we wake up tomorrow. best laid plans sometimes are just a one-night-stand.
Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « Together ; Forever » † Ruby & Savannah   

Revenir en haut Aller en bas
 
« Together ; Forever » † Ruby & Savannah
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» API - librairie Ruby
» Savannah - GMT
» [Rp)Livre d'or du mariage de Ruby et Vidara
» We've got forever but you know that's not much time | Parfaite
» Tournoi Trollistes Forever - 1750 pts individuel - 17 et 18 mai 2014

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jusqu'à l'excès  :: Oxford, Royaume-Uni :: The United Kingdom :: Londres-
Sauter vers: